Pourquoi les émotions fortes blanchissent les cheveux ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Beauté
Cheveux longs au vent

Cheveux longs au ventAnemone123/Pixabay

On prétend que suite à des émotions fortes, les cheveux changent rapidement de couleur, ou plutôt deviennent blancs. Effectivement, certains mécanismes déclencheurs de ce changement peuvent être activés face à plusieurs phénomènes exposés à l’être humain.

Le produit qui sauve

Le produit qui vous sauve tout de suite

Que faut-il savoir sur les cheveux blancs ?

Les causes du blanchissement des cheveux

Il convient de noter, de prime abord, que les cheveux blancs sont dus à l’arrêt de la synthèse du pigment qui les colore, suite à un fort ralentissement considérable. Le pigment en question s’agit de la mélanine. Certes, si cette dernière n’est plus synthétisée dès la base du cuir chevelure, la couleur naturelle sera remplacée par du blanc. Ce phénomène est surtout constaté chez les personnes de la quarantaine. On peut alors dire que le vieillissement des cellules en est aussi un facteur très important.

Hérédité

L’hérédité intervient également de manière négative sur les cheveux. Certes, pour toute une famille, les gènes sont en partie responsables de cette dépigmentation. En effet, on peut distinguer une apparition précoce de cheveux blancs, même chez les jeunes âgés de 15 à 20 ans. On n’en dira pas plus pour les adultes.

la psychologie

Par ailleurs, le choc psychologique constitue un vrai fléau pour le cuir chevelu. Plus exactement, suite à une grande frayeur, une émotion forte, un stress ou une maladie, la mélanine risque d’être détruite.

Sinon, il se pourrait que les mélanocytes qui sont en charge de produire les pigments subissent une baisse de leur activité. Par conséquent, les cheveux deviennent moins nombreux et de plus en plus de mauvaise qualité.

Les rapports de ce changement avec les émotions

Les émotions fortes peuvent être dues à une séparation, perte d’un être cher, d’emploi, une déception, ou autres encore. Celles-là agressent fortement l’organisme qui, au lieu de lutter, réagit par des sécrétions hormonales conséquentes.

Ainsi, ces dernières sont susceptibles de produire un changement de la coloration naturelle des cheveux. Certes, leurs effets sur les mélanocytes responsables de ladite couleur tiennent une place vraiment importante.

Que faire face à cela ?

Il faut donc compter le vieillissement des cellules, l’hérédité et le choc psychologique comme étant les causes des cheveux blancs. Il se pourrait aussi que d’autres raisons de santé en soient responsables. Mais face à cela, beaucoup optent pour la coloration afin de retarder l’échéance de ces derniers. Ainsi, bien que le nombre de cheveux blanchis soit considérable ou peu nombreux, il est inutile de les arracher.

Au fil du temps, ils repousseront sûrement avec toujours la même couleur, en blanc. Dans cette perspective, il faut opter pour un produit susceptible de résister à ce phénomène. Autrement dit, celui qui est de qualité hors pair. Il faut tout de même faire attention à ne pas utiliser celui qui ne convient pas à la porosité.

Si jamais les cheveux tendent à se sécher plus que d’habitude, ou qu’ils tombent facilement et en grande quantité, il faut consulter un spécialiste pour cela. Sinon, varier les couleurs est une bonne solution tout en respectant un délai bien établi en fonction de l’état des cheveux. Par exemple, tous les mois ou 2 mois.