Comment choisir les huiles de cuisine

Par Falimalala 
 4 minutes

Cuisine

Huile d'olive

Huile d'olivejill111/Pixabay

La graisse peut occasionner divers problèmes de santé, pour ne citer que l’obésité et le surpoids. Vous devez donc bien choisir l’huile de cuisine que vous utilisez au quotidien.

Quelles huiles utiliser pour la cuisine ?

Beaucoup pensent à tort que toutes les huiles végétales sont bonnes pour la santé, contrairement aux graisses d’origine animale. Certaines sont pourtant tout aussi nocives, à cause de leur processus de fabrication qui leur ôte leurs propriétés.

Découvrez ci-dessous les huiles que vous devez privilégier dans la préparation de vos menus. De manière générale, choisissez toujours des huiles de cuisine composées de bonnes graisses, c’est-à-dire des graisses mono-insaturées et polyinsaturées.

L’huile d’olive

Pour cuisiner sans risque, choisissez l’huile d’olive. Il s’agit d’une graisse mono-insaturée, qui en plus d’apporter une touche délicate à votre cuisine, vous procurera également de nombreux bienfaits pour votre santé.

Ce n’est pas sans raison que l’on privilégie cette huile dans le régime méditerranéen, reconnu pour ses nombreux atouts pour la santé. Achetez de préférence une huile d’olive non raffinée, contenant des polyphénols.

L’huile de sésame

L’huile de sésame est appréciée pour sa forte concentration en antioxydants. Elle se compose également d’un nutriment indispensable à la bonne santé cérébrale, la phosphatidylcholine.

Même si elle représente une source importante de graisses mono-insaturées, il est recommandé de limiter sa consommation, car elle contient aussi des oméga-6.

L’huile de noix de coco vierge

L’huile de coco représente une très bonne huile de cuisine. Les graisses saturées qu’elle contient, qui sont essentiellement des triglycérides, sont transformées en énergie par l’organisme. Elles ne vont donc pas être stockées comme de la graisse corporelle.

L’huile de coco possède en plus des propriétés antimicrobiennes et antibiotiques, permettant au corps de se protéger de nombreuses pathogènes. Elle permet également d’assainir l’organisme. Vous pouvez donc utiliser cette huile dans vos différentes préparations, à condition toutefois de ne pas la mélanger avec d’autres huiles. Consommez-la de préférence crue.

Le beurre bio

Le beurre bio est celui qui provient de l’animal de pâturage. Il est riche en graisses insaturées et contient aussi de nombreux nutriments comme la vitamine K2. Cette dernière aiderait à lutter contre la calcification des artères. Le beurre bio contient aussi de l’oméga-3, qui est bénéfique pour la santé globale, mais également pour la santé cardiaque.

Quelles sont les huiles de cuisine à éviter ?

Vous devez éviter de consommer des huiles végétales riches en mauvaises graisses, c’est-à-dire des graisses trans ou saturées, car elles peuvent occasionner de nombreux problèmes de santé.

L’huile de soja

La fabrication de l’huile de soja passe par un processus d’hydrogénation visant à garder son goût stable et à retarder sa date de péremption. Elle devient ainsi un produit peu sain pour l’organisme.

La margarine

La margarine se compose majoritairement de graisses trans. Son élaboration passe également par un processus d’hydrogénation, visant à la rendre plus crémeuse et fraîche.

Le saindoux

Très appréciée dans de nombreuses cuisines à travers le monde, cette huile est pourtant vivement déconseillée, car les graisses qu’elle contient favorisent l’obstruction des artères et augmentent les niveaux de cholestérol.

Bannissez également de nombreuses huiles, comme l’huile de coton, l’huile de carthame, l’huile de pépins de raisin, l’huile de canola ou l’huile de maïs de votre alimentation, car elles sont composées majoritairement d’acides gras polyinsaturés. Ces derniers favorisent le processus inflammatoire dans l’organisme.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (419 notes, une moyenne de : 3,43 sur 5)