Comment fabriquer des bougies parfumées soi-même ?

Par Falimalala,  publié le 4 avril 2019 à 16h08.
 4 minutes

Les bougies parfumées peuvent être une idée de cadeau captivante. Elles sont également jolies pour servir comme des articles de décoration. De plus, elles sentent bon.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment faire une bougie parfumée ?

Le fonctionnement des bougies parfumées

Pour ceux qui désirent fabriquer des bougies parfumées, il importe de comprendre le fonctionnement de ces derniers. Dans la majorité des cas, ces genres de bougies se trouvent dans de récipients, de pots, de petites boites, de verres, etc.

Effectivement, le cirage utilisé pour la conception de bougies parfumées est distinct de celui employé pour la fabrication de bougies moulées. Elles ont un principe simple consistant à faire diffuser de fragrances.

Quand le cirage est chaud et fluide autour du filament, l’odeur va se diffuser. C’est la raison pour laquelle il convient de bien sélectionner la cire adaptée, et si possible, il faut privilégier les cires grasses pour qu’elles deviennent liquides rapidement, même avec une température basse.

Les différentes sortes de cires utilisables

Les cirages minéraux

D’une manière générale, il convient d’avoir un cirage ayant une adhérence optimale au verre. Plus elle est grasse, plus elle peut adhérer au contenant. On peut citer dans un premier temps les cirages minéraux, encore appelés des cires de paraffine. Il s’agit d’un mélange de cirage de paraffine classique avec de cirages gras.

Cela permet en effet d’avoir un rendu idéal. L’avantage de cet élément est qu’il supporte bien l’ajout de fragrance et la coloration, mais son délai de combustion est particulièrement réduit.

Les cirages végétaux

Il y a en outre les cirages végétaux faits avec du palme, de colza ou de soja. Ces cires sont destinées à fabriquer de bougies parfumées qui s’adaptent parfaitement aux fragrances. Toutefois, cela nécessite des fusions avec d’autres éléments pour permettre une diffusion et une flambée optimales.

Du fait qu’il s’agit des cires d’origine végétale, leur durée de combustion est spécifiquement plus importante que la première alternative.

Les cirages animaux

Il y a aussi les cirages animaux, notamment le cirage d’abeille. Il est réputé pour la fabrication de bougies moulées, mais permet également la propagation de certaines odeurs. Les cires animales sont des cires naturelles avec une mise en œuvre facile et simple.

Les démarches à suivre pour la fabrication des bougies

Si les mèches utilisées sont rigides, il est recommandé fortement de les pré-cirer. Cela va permettre à éviter les prises de têtes quand l’heure du coulage est venue. Pour ce faire, lorsque la cire est chaude, il faut y tremper la mèche durant cinq minutes environ et l’égoutter pour ensuite la laisser rafraîchir sur un espace plan tel qu’une planche à découper.

Ensuite, nous devons faire fondre le cirage au bain-marie ou en faisant usage de la micro-onde. Cette étape peut prendre jusqu’à environ cinq minutes. D’ailleurs, la cire fond à 50 ou 60°C suivant la marque.

Une fois fondue, elle ressemble de près à l’huile. C’est après que nous devons additionner les fragrances et les parfums voulus. Nous nous en suivons à faire chauffer les récipients, immobiliser les mèches au toupet des contenants en utilisant de la colle, les fixer avec une tenaille à linge, verser la cire et laisser réfrigérer la bougie.

Notre proposition

Si vous n’avez pas le temps de confectionner vous-même vos bougies, en voici quelques unes qui pourraient vous plaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (182 notes, une moyenne de : 3,53 sur 5)