Comment vivre avec un enfant autiste ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille

Prendre soin de son enfant n’est déjà pas chose facile, et surtout s’il est autiste. Certes avec cet article, on vous apportera quelques points clés pour gérer au mieux le quotidien avec un enfant autiste.

Comment calmer un enfant autiste en crise ?

Avec des enfants ordinaires qui piquent des crises, certains parents n’arrivent pas à résoudre le problème. Alors, comment faire face à celle d’un enfant autiste ? Au fil du temps, il n’est pas si évident que les parents se sentent épuisés avec ses enfants en difficulté et s’irritent aussi rapidement. Pourtant, lorsqu’une crise surgit, la première chose à faire, c’est de le rassurer. Il est conseillé de lui parler calmement. Si nécessaire, accompagnez les paroles de quelques gestes mimiques. Il a sa propre bulle à lui si bien que nous ne parvenons pas à le comprendre. Mais grâce à un dialogue, il quittera son état de crise. D’autre part, il ne faut surtout pas le laisser tout seul jusqu’à ce que celle-ci se dissipe parce qu’un incident pourrait se produire. Pour le cas d’un enfant autiste hyperactif, par exemple, il pourrait se blesser. Il est préférable de le placer sous surveillance.

Aménager son emploi du temps

Tout enfant autiste a besoin de se rendre chez des spécialistes assez fréquemment. Pour certains d’entre eux, cet instant de thérapie pose quand même problème. Ainsi, il est recommandé aux parents d’afficher un tableau visible dans la maison afin de suivre les rendez-vous chez son orthophoniste, ou son kinésithérapeute ou son psychologue par exemple. La rencontre avec un spécialiste ne devrait pas être ressentie comme une personne de terreur. Par conséquent, il faut faire comprendre à son enfant quel est le but attendu de la visite chez le médecin. Optez pour une bonne explication afin de le soulager. On aurait tort si on ne lui explique pas les raisons, puisqu’il capte des informations auxquelles on ne pense pas.

Miser pour une éducation spécialisée

Dès son plus jeune âge, malgré les difficultés qu’il rencontre, l’enfant autiste est capable de comprendre. Montrez-lui certaines logiques d’une manière à ce qu’il capte. À titre d’illustration, si on veut lui apprendre à ranger ses jouets, on prend ses mains et on le guide vers quoi les mettre. Cette procédure qui sera exécutée répétitivement s’ancrera d’une manière progressive. Il prendra du plaisir à la fin. Les parents doivent avoir de la patience. Ainsi, enlevons-nous les idées de la tête que si on le laisse débrouiller tout seul, il serait plus indépendant. Ne jamais négliger cette phase d’accompagnement puisque l’autonomie s’acquiert au fur et à mesure. L’avantage de ce processus aura une répercussion plus tard lorsque nous ne serions plus là. De plus, il se peut que votre enfant se replie sur lui-même. Il se referme dans son monde à lui que nous ne discernerions pas. Bref, ayez confiance en lui qu’il peut faire des progrès. L’autisme ne devrait constituer point un frein pour son apprentissage. Ayez juste confiance en lui ainsi qu’aux spécialistes qui l’assistent.