Comment préparer la mise bas d’une chienne : ce qu’il faut savoir et faire

Par Falimalala 
 3 minutes

Famille

un chien de race shelty

un chien de race sheltypixabay

Beaucoup de propriétaires appréhendent la mise bas de leur chienne. Pour bien accueillir les petits chiots, découvrez comment vous devez procéder ainsi que les différentes mesures à prendre.

Comment préparer la mise bas de sa chienne ?

La date de la mise bas de votre chienne se rapproche, et vous n’avez aucune idée sur les démarches à suivre ? Fiez-vous aux conseils ci-après pour être fin prêt le grand jour.

Reconnaître les signes annonciateurs de la mise bas

C’est souvent durant les dernières semaines de la gestation que vous pourrez constater des modifications morphologiques chez votre chienne, comme le gonflement des mamelles, qui s’accompagne d’un écoulement laiteux, ou encore l’élargissement de l’abdomen. Un changement notable du comportement de votre animal traduit généralement le début des contractions utérines.

Votre chienne devient alors plus agitée et haletante. Son appétit diminue ou augmente nettement, et elle peut se mettre à vomir dans certains cas.
À ce stade, beaucoup cherchent un endroit calme pour accoucher. D’autres en revanche peuvent préférer la compagnie de leur maître pour les rassurer.

Lors de la dernière semaine de gestation, vous pouvez aussi prendre régulièrement la température rectale de votre chienne. Une chute de la température traduit généralement le début du travail.

L’accouchement est imminent lorsque vous constatez un écoulement vaginal d’une couleur vert foncé. Votre chienne aura alors tendance à lécher ses parties génitales et son abdomen plus fréquemment.

Effectuer un traitement contre les vers

Pour préserver les chiots des parasites externes, vous devrez procéder à la vermifugation de votre chienne deux semaines environ avant l’accouchement. N’oubliez pas de demander les traitements adaptés à votre vétérinaire.

Préparer le nid

Pour favoriser le bon déroulement de la mise bas de votre chienne, pensez à lui préparer son nid plusieurs jours avant le terme. Il doit à la fois être situé dans un endroit calme, propre, bien chauffé et aéré. Vous pouvez facilement trouver dans une animalerie une caisse adaptée pour la mise bas.

Cette dernière doit optimiser le confort de votre animal. Disposez de vieux draps ou des serviettes éponge dans le fond de la caisse. Évitez de déranger votre chienne lors des derniers jours de la gestation.

Comme les chiots ne seront pas encore capables de réguler leur température corporelle, vous pouvez miser sur une lampe à infra-rouge afin de les réchauffer.

Réunir le matériel nécessaire

Pour la mise bas, vous aurez besoin de certains matériels comme d’une paire de ciseaux bien propre, un antiseptique à base d’iode, d’un thermomètre rectal, d’un mouche-bébé qui servira à dégager les voies respiratoires des petits chiots, mais aussi de fils de laine de différents coloris pour identifier ces derniers.

Prévoyez aussi un biberon et du lait maternisé pour le cas où votre chienne ne sera pas encore en mesure d’allaiter. Une fois que les signes annonciateurs de la mise bas se seront manifestés, vous devez rapidement contacter votre vétérinaire.

D’ailleurs, vous devez toujours garder le numéro de ce dernier ou encore celui d’un service d’urgence à portée de main.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (333 notes, une moyenne de : 3,29 sur 5)