Jardinage : Réussir la plantation du romarin

Par Falimalala 
 3 minutes

Jardinage

Plante de romarin

Plante de romarinHans/Pixabay

Le romarin est une herbe aromatique à plusieurs vertus sanitaires qui apporte aussi de mille saveurs et senteurs à vos plats. Concernant sa plantation, elle n’est nullement difficile à entretenir. Suivez le guide.

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir la plantation du romarin ?

Le choix de la période et l’emplacement

Le romarin aime bien le soleil. Il est donc recommandé de le planter durant les périodes chaudes, de sorte qu’il puisse pousser agréablement, notamment vers le mois de mars. À placer à l’intérieur ou à l’extérieur, ce type de plante s’adapte à tout endroit, du moins que vous le placez à l’abri des vents forts et du froid glacial.

Pour cela, en potager, en pot intérieur, sur le balcon ou même dans votre jardin, cette merveille apportera une atmosphère conviviale à votre domicile.

Le sol

Ce végétal se plait convenablement dans n’importe quel sol. Comme nous l’avons dit, il est facile à cultiver ! Acide, pas trop riche, drainé… il apprécie tout. Or, sachez que même s’il peut être récolté sans problème, il ne s’adapte pas trop avec les sols humides.

Dans ce cas, évitez de le placer dans un endroit ombragé qui a tendance à être humide ou exposé simultanément à la fraicheur.

Le bouturage

Afin de pouvoir réussir le plantage du romarin, il faut savoir choisir sa bouture. Sachez que ce genre d’herbe se cultive à bien par l’usage de bouture que de graines.

De ce fait, procurez-vous-en selon l’espèce que vous préférez chez un jardinier ou à la pépinière en coupant environ 10 cm de chaque.

La graine

Si jamais vous n’avez vraiment pas de romarin à couper, mais que vous avez en main des graines, ce n’est pas grave ! Vous pouvez les cultiver dans un pot ou dans votre jardin et de bien les entretenir dans l’intention d’obtenir un arbuste de bonne qualité.

La préparation des plantes

Une fois que vous avez préparé vos boutures, mettez-les chacun dans un pot rempli à 2/3 de sable et à 1/3 de tourbe. Exposez ensuite les pots à la lumière du soleil sans trop les placer directement pour éviter que vos futurs romarins ne sèchent.

Arrosez-les régulièrement dès que vous constatiez que le sol est sec sans pour autant le rendre trop humide. De manière à garder vos plantes au chaud, vous avez la possibilité de les couvrir de sachet plastique jusqu’à ce qu’elles commencent à avoir des racines.

La plantation proprement dite

Environ après 3 semaines, vos arbustes commenceront à avoir des racines. À ce moment, vous avez la capacité de les semer dans les endroits de votre choix où le sol doit être composé de sable et de terre caillouteuse ou encore du calcaire.

Seulement si vous convoitez de les installer dans un pot, vous pouvez recouvrir le fond de gravier avant de verser le sable et la terre en vue d’éviter la maintenance de l’humidité.

Les soins à faire

Par rapport aux autres plantes, le romarin n’exige pas de soin particulier. Seulement, il faut l’arroser fréquemment, enlever les mauvaises herbes qui poussent à ses alentours et tailler les branches une fois que la floraison s’achève.

Durant l’hiver, nous vous conseillons de déplacer les pots dans une chambre à température ambiante dans le but de permettre sa croissance.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (151 notes, une moyenne de : 3,81 sur 5)