Le Catalpa : l’arbre d’ornement à fleurs

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage

Bien connu pour ses grandes feuilles vert franc, le Catalpa est un arbre utilisé pour plusieurs fins. Idéal pour servir d’ornement, il est également très prisé pour offrir une ombre naturelle durant les saisons chaudes.

Comment entretien le Catalpa ?

Le catalpa est un arbre à la silhouette décorative. Offrant une floraison délectable en début d’été, des fruits en gousse et de l’ombre durant la saison chaude, il a su envoûter le cœur de toutes les personnes voulant apporter un petit plus à leur jardin. Mais avant de pouvoir profiter de tous les atouts du Catalpa, il convient de bien l’entretenir.

La plantation

Le catalpa est un arbre assez facile. D’ailleurs, il peut être cultivé partout en France grâce à sa résistance, très particulière, au froid. Pour qu’il puisse s’épanouir dans de bonnes conditions, il a besoin d’être planté dans un sol bien frais et drainé. Pour son emplacement, veillez à ce que l’endroit soit ensoleillé ou mi-ombré.

Comme il est très ornemental, faites en sorte qu’il soit bien mis en valeur. Normalement, le meilleur moment pour procéder à sa plantation est durant l’automne pour que l’enracinement se fasse avant les gelées hivernales.

La taille

Généralement, cet arbre fleuri n’aura pas besoin d’être taillé. Toutefois, vous pouvez procéder à une taille d’entretien, de temps en temps. De préférence, elle devrait se faire après la chute des feuilles ou à la fin de l’hiver.

Comment devez-vous procéder ?

La première étape consiste à vous débarrasser de toutes les branches les plus basses pour qu’elles ne touchent pas le sol. Pensez ensuite à couper toutes les branches mortes ou encore celles qui poussent vers l’intérieur. Cela impacte grandement l’esthétisme de l’arbre. Et pour finir, faites en sorte que son port soit toujours bien arrondi.

L’entretien

Si vous avez bien soigné son installation dès le début, l’entretien sera minimum. En effet, tout ce que vous aurez à faire, c’est de l’arroser en été durant la première année et continuer jusqu’à la deuxième année.

Pour que l’enracinement se fasse bien, l’arrosage devrait se faire le soir. C’est également un moyen pour économiser de l’eau étant donné que l’évaporation ne se fait pas le soir. Si vous vivez dans un endroit où le temps est particulièrement chaud et sec, continuez l’arrosage les deux années suivantes.

La multiplication

Cet arbre est multipliable par bouturage. Cette action se fait, généralement, en début d’été lorsque les rameaux à prélever sont encore herbacés. Malheureusement, même si cette méthode est particulièrement efficace et simple à réaliser, les résultats probants ne seront visibles qu’une fois sur deux.

L’autre technique consiste à récolter les graines de l’arbre en octobre et les semer sous châssis dans de l’humus, du sable et du compost. Si vous avez bien respecté les règles, la germination se fera au printemps.

Le petit plus

Une technique des plus originales consiste à mettre du paillage au pied de l’arbre durant les premières années. En faisant cela, vous permettez une croissance plus rapide et plus favorable à l’arbre.