8 aliments pour combattre l’inflammation chronique

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Du gingembre.

Du gingembre.congerdesign/Pixabay

Certains aliments peuvent aider à lutter contre l’inflammation chronique, souvent associée à toutes sortes de pathologies, comme les problèmes intestinaux, les maladies auto-immunes, les allergies, et bien d’autres encore.

Quels aliments consommer pour combattre l’inflammation chronique ?

Découvrez ci-après 8 aliments, qui grâce à leurs propriétés, vous aideront à combattre l’inflammation chronique et à rétablir un bon équilibre métabolique et nutritionnel. Adoptez dès maintenant une alimentation anti-inflammatoire, non seulement pour lutter contre l’inflammation chronique, mais aussi pour diminuer le stress oxydatif.

Le gingembre

La racine de gingembre, appréciée pour son goût piquant, aide à diminuer les inflammations provoquées par les activités sportives ou les douleurs articulaires résultant de l’arthrite rhumatoïde ou de l’arthrose. En plus de son effet anti-inflammatoire, le gingembre contribue également à maintenir l’équilibre acido-basique.

Le soja

Les aliments riches en protéines végétales, tels que le soja, contribuent à lutter contre le stress oxydatif et permettent aussi de réduire l’inflammation. Il est d’ailleurs conseillé de remplacer de temps en temps la viande par les légumineuses, la viande tendant généralement à aggraver l’inflammation. Le tofu ou le quorn possèdent aussi les mêmes vertus anti-inflammatoires que le soja.

Le basilic

Le basilic est apprécié pour ses propriétés antioxydantes. Contrairement aux autres herbes et épices, comme la cannelle, le curcuma, le thym, le romarin ou l’origan, que l’on doit sécher avant de consommer, le basilic peut, quant à lui, être mangé frais afin de profiter de ses vertus anti-inflammatoires.

Les myrtilles

La consommation régulière de myrtilles ou de toute autre baie aide à lutter contre les radicaux libres et à réduire l’inflammation. Ces fruits contribuent d’ailleurs à réduire de manière significative l’une des principales causes de l’inflammation, à savoir le TNF-Alfa.

Les cerises

La cerise est une importante source de composés anti-inflammatoires et d’anthocyanes, incontournables dans la lutte contre l’inflammation chronique. Il est conseillé de consommé essentiellement des cerises acides, contenant un taux assez élevé d’anthocyanes.

Le saumon

Pour diminuer la production de composés pro-inflammatoires, il est indispensable de consommer majoritairement des aliments riches en oméga-3, au détriment des oméga-6.

Pour couvrir les besoins journaliers en oméga-3, il faut consommer 120 g de poisson gras, comme le saumon, et 120 g environ de poisson semi-gras, tels que la sardine ou le maquereau. Tout comme le saumon, le hareng et l’anguille sont aussi riches en oméga-3.

Le chocolat

Pour réduire le risque d’inflammation, il faut consommer entre 20 à 30 g de chocolat. Cette quantité ne risque pas de nuire à la santé ni de faire gagner du poids.

Le chocolat va aussi contribuer à réduire le stress. Il doit toutefois être mangé dans les bonnes conditions, c’est-à-dire qu’il faut choisir le chocolat que l’on préfère, le déguster au bon moment, et éviter de culpabiliser tout en le mangeant.

Le thé vert

Le thé vert non fermenté ou semi-fermenté constitue un très bon anti-inflammatoire grâce à sa forte teneur en catéchines. On peut cependant encore consommer indifféremment du thé noir, rouge ou blanc pour combattre l’inflammation. Outre ces effets, le thé aide aussi à mieux brûler les graisses.