Comprendre et gérer le mécanisme de la colère

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
apprendre à gérer sa colère

apprendre à gérer sa colèrepixabay

La colère est une émotion très subjective. C’est un état émotionnel qui survient à l’apparition de choses que vous n’aimez pas. Elle peut varier d’un simple ennui à une furie ou à une rage extrême. La colère peut être disséquée et comprise, pour pouvoir être dépassée.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Quels sont les différents types de colère

La colère peut être un mécanisme de défense lorsqu’une personne se ressent acculée ou menacée. Elle peut également être une réaction suite à l’interprétation d’évènements où une personne va estimer qu’elle est menacée ou acculée. Le dernier type de colère est une irritation et une mauvaise humeur permanente, davantage associée à la personnalité qu’à l’émotion.

En bref, la colère est une réponse émotionnelle quand ce qui arrive ne correspond pas à nos attentes. Quand une personne s’attend à un déroulement particulier des évènements, et que cela n’arrive pas, elle peut alors être gagnée par la colère.

Le mécanisme de la colère

Comme vu précédemment, la colère vient de la frustration de se rendre compte que la tournure des évènements ne coïncide pas avec ce qu’une personne espérait. C’est la réponse psychologique ou émotionnelle que les hommes ont face à l’imprévu, à la déception, à la frustration ou à la menace. C’est la réaction face à cette émotion qui peut vous faire agir ou réagir de manière non appropriée à l’encontre d’autres personnes, et parfois même envers des objets.

Certaines personnes emportées par leur colère pourraient avoir tendance à devenir violentes, avec leur entourage ou avec les objets autour d’eux. La plupart des gens ne réalisent leur colère qu’après coup, après avoir prononcé des paroles blessantes ou après avoir agi de manière impulsive et regrettable.

C’est une émotion instinctive qui peut déclencher une réponse agressive, mais normale, faisant partie d’un ancien mécanisme de défense qui permettait aux hommes de survivre, de s’adapter et de se défendre. C’était donc un instinct naturel de survie plus que nécessaire.

Comment gérer sa colère

La première étape pour réussir à canaliser sa colère est de reconnaître l’émotion de la colère avant que la réaction ne survienne. Ce qui la déclenche peut venir de stimuli internes ou externes. L’absence ressentie de contrôle sur une situation, les souvenirs douloureux et même des situations très spécifiques – comme la conduite – peuvent déclencher la colère. La colère est une émotion normale et naturelle.

En revanche, la réponse émotionnelle à la colère est celle qui est à l’origine des altercations, de la violence et des autres réactions négatives. Parfois, le comportement d’une personne sous la colère est le fruit de l’habitude. Elle reconnait l’émotion de la colère, sans pour autant réaliser qu’elle est fâchée, et réagit de la même manière que d’habitude, sans penser à ce qui l’a mise en colère, et encore moins à pourquoi elle s’est mise en colère.

Comprendre ce qui vous met en état de colère est la première étape pour pouvoir la contrôler. Une fois que vous réussirez à prendre ce recul nécessaire, vous verrez que vous ne vous fâcherez plus de la même manière, et votre réponse à la colère changera d’elle-même.