Quelle différence entre eau de source et eau minérale ?

Par Falimalala 
 5 minutes
Santé

L'eau en bouteille commercialisée en magasin se décline en plusieurs marques, mais aussi en deux catégories distinctes : l'eau minérale et l'eau de source. Vous avez encore du mal à les différencier ?

Eau de source ou minérale ? Quelles différences entre ces deux eaux ?

C'est une question de l'on peut se poser. Ou deux appellations que l'on a très certainement déjà pu voir en allant faire des courses. Mais quelle différence au juste peut-on trouver entre ces deux types d'eaux ?

Des compositions minéralogiques différentes

La principale différence entre l’eau minérale et l’eau de source réside dans leurs compositions minéralogiques respectives. Là où l’eau de source contient des minéraux dont la concentration est très variable, l’eau minérale se distingue par la stabilité de sa composition minéralogique.

Cela s’explique d’une part par les origines mêmes de l’eau de source. Certaines bouteilles contiennent en effet de l’eau provenant de deux ou trois gisements différents, mais qui sont géographiquement proches.

Naturelle, de source, minérale, de montagne, des origines différentes

L’eau minérale, elle, provient d’un seul gisement. Sa composition minéralogique est strictement surveillée par les autorités sanitaires. Toutes les marques ne peuvent pas utiliser l’appellation « eau minérale », qui est accordée uniquement par arrêté préfectoral.

Volvic, Evian, les eaux minérales naturelles les plus connues

Ainsi, une eau minérale qui se targue de contenir des sulfates en grande concentration doit subir des analyses préalables en laboratoire, avant d’être commercialisée. Sa concentration en sulfates doit toujours dépasser un certain seuil. C’est la raison pour laquelle l’eau minérale seule peut revendiquer des effets bénéfiques sur la santé.

Le prix

En raison de l’encadrement plus strict et des obligations liées à l’appellation « eau minérale », ce produit peut coûter jusqu’à 100 fois plus cher que l’eau de robinet. Autrement dit, l’eau minérale coûte en moyenne deux fois plus cher que l’eau de source. Ces différences dépendent aussi du marketing mis en œuvre par la marque et le conditionnement.

Quels sont les points communs entre l’eau minérale et l’eau de source ?

Aucun traitement chimique

L’eau du robinet bénéficie d’un traitement antibactérien relativement lourd avant d’être acheminée vers les ménages. Les autorités sanitaires versent une dose plus ou moins élevée de chlore dans l’eau afin d’éliminer virus, bactéries et tout autre agent pathogène.

L’eau minérale et l’eau de source ne subissent pas le même traitement. Considérées comme pures, ces eaux sont mises en bouteilles à la source, sans aucun traitement chimique. Il se peut toutefois que l’eau minérale ou l’eau de source fassent l’objet de quelques opérations d’assainissement, pour respecter certaines limites de concentration, notamment en manganèse et en arsenic.

Ces traitements n’ont rien de chimique. L’eau est juste filtrée, oxygénée ou décantée afin d’éliminer le surplus de substances pouvant être toxiques pour l’organisme humain.

Des origines communes

Contrairement à l’eau du robinet, dont les sources sont très variées, l’eau minérale et l’eau de source ont une origine commune. Elles proviennent toutes d’un gisement souterrain : soit elles sont prélevées directement à la nappe phréatique, soit elles sont traitées et embouteillées immédiatement après leur sortie d’une source naturelle.

Cela signifie que l’eau minérale et l’eau de source sont préservées des risques de pollution les plus courants, notamment aux pesticides et autres produits chimiques utilisés en agriculture ou dans les industries. Ces eaux en bouteille sont considérées comme saines d’un point de vue microbiologique.

Avantages et inconvénients de ces eaux

On l'a dit, les eaux de source et minérale ont une origine commune et subissent très peu de traitements. Autrement dit, elles sont nécessairement meilleures pour la santé que n'importe quelle eau du robinet.

L'eau minérale naturelle (type Evian ou Volvic) a par contre un effet favorable à la santé reconnu par l'Académie de médecine.

Cela étant dit, ces eaux soufffrent d'un handicap majeur, leur contenant. En effet, la plupart du temps, les eaux de source ou minérale sont contenues dans des bouteilles, le plus souvent en plastique. Or, comme chacun le sait, le plastique est loin d'être très écologique, sans compter l'impact du transport. Pire encore, l’eau conditionnée dans les bouteilles en plastique contiendrait beaucoup plus d'hormones qu'une eau du robinet. Selon une étude réalisée par des chercheurs Allemands, le plastique utilisé pour l’embouteillage de l’eau libère dans cette dernière des hormones connues sous l’appellation de perturbateurs endocriniens.

Même si leur taux est très faible, ces hormones peuvent dans certains cas avoir une incidence négative sur les fonctions reproductrices de l'homme. Les chercheurs qui ont réalisé cette étude ont également constaté que l’eau conditionnée dans une bouteille en plastique présentait une activité hormonale supérieure à celle de l’eau en verre ou de l’eau du robinet.

À noter aussi, l'eau minérale n'est pas nécessairement bonne pour tous, selon l'état de santé. Par exemple, pour les nouveaux-nés, on optera davantage pour une eau minérale faiblement minéralisée. Les personnages âgées, quant à elles, ont davantage besoin d'une eau calcique et magnésienne.