La bronchiolite chez le bébé

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Maman et bébé

Maman et bébé marmamadelane/Pixabay

Les parents ont surtout cette frayeur quand leurs bébés sont malades, alors qu’aucun nourrisson ne peut échapper à cette fameuse infection virale : la bronchiolite. Quels sont les symptômes ? Quelles préventions à retenir ?

Que doit-on savoir sur la bronchiolite ?

Une maladie virale

La bronchiolite est une maladie causée par un virus. Le virus respiratoire syncitial est le principal agent responsable de cette maladie. L’infection se produit surtout en période hivernale. Elle va enflammer les petites bronches de vos petits, ce qui, par la suite, va évoluer vers une détresse respiratoire.

Une maladie contagieuse

La bronchiolite est une maladie très contagieuse. Elle touche aux environs 35 % des nourrissons avant 2 ans et la moitié a moins de 6 mois. Ce sont souvent les petits garçons qui sont les plus souvent atteints par les bronchiolites.

Le mode de transmission

La bronchiolite se transmet directement, de personne à personne (éternuements, toux, etc) ou par le contact avec un objet sali par le virus (jouet, tétine, peluche…).

Les symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite débute par un rhume qui va s’aggraver au fil du temps avec des signes de difficultés respiratoires. Cela va commencer par une toux sèche, puis grasse qui va à son tour provoquer des gênes respiratoires importantes. La toux peut durer jusqu’à deux à trois semaines. Le nourrisson va avoir du mal à boire son lait. Il va attraper une fièvre et même être fatigué.

Les traitements

La bronchiolite se guérit en 5 à 10 jours. Le meilleur traitement pour ces tout petits est la kinésithérapie respiratoire. Ces séances vont aider le bébé à évacuer les sécrétions bronchiques qu’il n’arrive pas encore à faire tout seul.

La bronchiolite peut être soignée à la maison. L’hospitalisation n’est pas toujours nécessaire sauf si les signes s’aggravent et s’apparentent à des vomissements systématiques, des diarrhées, des insomnies, quand le bébé n’arrive plus à respirer, quand il ne dort plus ou ne prend plus son biberon. Dans ces cas, il vaut mieux l’emmener de suite aux urgences.

Les bons gestes à adopter

Les prescriptions du médecin doivent être accompagnées par quelques gestes d’hygiène que les parents doivent faire. Il faut aérer régulièrement la chambre du bébé et ne pas la surchauffer. Il ne faut pas fumer à proximité du bébé ou l’emmener dans des endroits enfumés. La meilleure position pour lui, c’est couché sur le dos avec l’appui d’un petit coussin sous le matelas pour l’incliner très légèrement. Il faut lui donner à boire régulièrement et vérifier son alimentation. Il faut de temps en temps surveiller sa température et sa respiration. Il faut faire attention au cas où le bébé a la diarrhée. Il faut garder son enfant près de soi tant qu’il n’est pas guéri car il pourra contaminer les autres, si vous le déposez à la crèche ou autre. Il faut aussi laver son nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique. Mais le plus important, les parents doivent garder une hygiène de vie saine. Ils doivent se laver les mains avant de s’occuper de leur bébé. Ils doivent porter un masque quand ils s’occupent de lui et éviter de l’embrasser.