Le piment est-il bon pour la santé ?

Par Falimalala 
 5 minutes

Santé

Piments de Cayenne

Piments de Cayennejill111/Pixabay

Le piment est un aliment souvent utilisé pour donner du goût à certaines recettes. Mais il possède aussi des vertus et des qualités très bénéfiques pour notre santé.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Qu’est-ce que le piment ?

Le piment est une plante tropicale herbacée, provient du capsicum, et appartient à la famille des solanacées. Originaire des pays chauds comme l’Amérique centrale, l’Amérique du Sud et les Indes orientales, le piment se décline en cinq variétés dont le capsicum annuum, le capsicum baccatum, le capsicum chinense, le capsicum frutescens et le capsucm pubescens.

Les effets du piment sur l'organisme

Par ailleurs, le piment est composé de nombreux éléments nutritionnels. Sachez que c’est la capsaïcine qui donne au piment son piquant et qui provoque la sensation de brûlure sur vos papilles. Ensuite, le piment est riche en vitamines dont la bêtacarotène ou vitamine A, et les vitamines B6, C, E, K, PP. Il contient également des antioxydants comme la lutéoline et la quercétine, et des oligo-éléments tels que du cuivre, le fer, du manganèse, du magnésium et du potassium.

En outre, la taille du piment varie également selon chaque espèce, et peut avoir différentes couleurs allant du vert au rouge en passant par l’orange et le jaune. Possédant de nombreuses vertus extraordinaires, le piment est utilisé à des fins médicales, thérapeutiques ou encore culinaires.

Est-ce que le piment, verge, de Cayenne, ou autre, est bon pour la santé ?

Le piment est efficace pour soigner les rhumes, l’arthrose, les rhumatismes ainsi que les douleurs d’estomac et protège celui-ci contre les ulcères gastroduodénaux comme la diminution de la production d’acide gastrique et des saignements.
Il favorise aussi la digestion, détoxifie l’organisme, et aide à l’élimination des déchets.

Il sert également à renforcer l’immunité, et participe à la régulation du diabète, du cholestérol sanguin, des triglycérides, et des plaquettes sanguines. Par ailleurs, consommer du piment permet également de perdre du poids. En effet, la capsaïcine du piment peut augmenter la chaleur de notre corps et crée ainsi une sorte de thermogenèse entraînant une dépense calorique supplémentaire de notre organisme.

Autrement dit, le piment nous aide à brûler des calories pour mieux mincir. En outre, certaines études récentes affirment que le piment aide à prévenir les maladies cardiovasculaires, et le cancer.

Quelques conseils sur la consommation de piment

Le meilleur moyen de consommer du piment est d’en mélanger dans vos plats afin d’en relever l’assaisonnement. Toutefois, si vous devez noter que si vous consommez de fortes doses de piment, ce dernier peut augmenter le risque de cancer de l’estomac. Il ne faut évidemment pas appliquer du piment sur les yeux, sur les muqueuses, sur une plaie ou encore sur une inflammation.

Par ailleurs, si vous avez la bouche en feu après avoir mangé un plat trop épicé, ne buvez surtout pas de l’eau, car cela aggravera la situation. Voici quelques astuces qui pourront atténuer la brûlure.

Le lait

Prenez un verre de lait ou bien mangez un morceau de fromage. Ce type de matières grasses optimise la dissolution de la capsaïcine présente dans le piment pour diminuer la sensation de brûlure sur vos papilles.

Et …

Vous pouvez aussi avaler une petite cuillerée d’huile d’olive si le lait n’a pas eu de résultat satisfaisant.
En outre, si vous ne supportez pas le goût du piment, vous pouvez tout de même bénéficier de ses bienfaits en le consommant sous forme de gélules disponibles dans les pharmacies.

Quels sont les inconvénients du piment ?

Si la consommation de piment, qu'il pique ou non, n'est pas dangereuse en soi, elle peut l'être, surtout si l'on en consomme directement sans les mélanger. Ceci car le taux de capsaïne, la substance qui brûle vos lèvres et votre estomac, contenu dans le piment peut être très important. C’est encore plus vrai lorsque les piments sont séchés.

Pour les piments les plus forts, il faudra aussi faire très attention en les manipulant, en protégeant notamment vos yeux. On précisera enfin aussi que les personnes souffrant d’ulcère, de gastrite, de colite ou d’hémorroïde ne doivent en aucun cas consommer du piment. Cela pourrait déclencher des crises et avoir des conséquences extrêmement graves. C'est un aliment à bannir absolument.

Des produits pour vous

Si vous cherchez des piments pour accompagner vos plats, en voici :

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (302 notes, une moyenne de : 4,11 sur 5)