Les causes les plus fréquentes des démangeaisons vaginales

Par Falimalala 
 4 minutes

Santé

Les démangeaisons vaginales peuvent avoir de nombreuses causes. Découvrez les principaux facteurs déclencheurs de ces irritations intimes.

À quoi sont dues les démangeaisons vaginales ?

Vous souffrez de démangeaisons au niveau de la zone intime ? En plus de l’inconfort qu’elles occasionnent, elles peuvent aussi s’accompagner de toutes sortes de symptômes.

Consultez rapidement un gynécologue pour déceler les origines de ce trouble et obtenir un traitement adapté. En attendant, vous pouvez découvrir ci-dessous les différentes raisons qui peuvent provoquer cette affection.

Les mycoses vaginales

Si vous avez des pertes blanchâtres et des démangeaisons au niveau des parties intimes, vous souffrez peut-être d’une mycose vaginale. Cette dernière s’accompagne généralement d’une odeur de levure. Les mycoses vaginales sont causées par une altération du pH normal du vagin provoquant une infection au niveau de la vulve.

Vous pouvez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement permettant de rétablir l’équilibre de la flore vaginale. La mycose vaginale se soigne généralement avec un traitement local composé d’une crème antifongique et d’un ovule à disposer au fond du vagin tous les soirs avant de dormir.

Si ces soins ne donnent pas de résultats positifs, le médecin peut prescrire un examen clinique visant à déceler le germe responsable de l’affection afin de déterminer un traitement antimycosique plus adapté.

La vulvite

Cette affection peut se manifester lorsque vous prenez l’habitude de nettoyer de façon excessive la vulve, ou bien si vous utilisez un savon intime qui tend à l’agresser. Ce qui va alors entraîner une irritation. La vulvite peut aussi être causée par l’utilisation de papier hygiénique composé de colorants irritants.

Pour apaiser les démangeaisons causées par cette irritation de la vulve, nettoyez vos parties intimes avec de l’eau tiède et un savon avec un pH adapté. Évitez de porter trop longtemps un maillot de bain ou une tenue pour le sport, qui tend à aggraver le phénomène. De même, évitez d’avoir recours à un déodorant vaginal.

La sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale peut être causée par une mauvaise hygiène intime, par l’utilisation de produits intimes trop agressifs ou suite à la prise de certains médicaments. Elle peut aussi être la conséquence d’une longue période d’abstinence sexuelle.

Il existe des gels lubrifiants à appliquer un quart d’heure avant un rapport sexuel, qui sont disponibles en pharmacie et qui permettent de remédier à cette sécheresse vaginale.

Vous pouvez aussi recourir à des capsules de germe de blé, d’onagre ou de bourrache à percer et à introduire directement dans le vagin. Des probiotiques vaginaux ou oraux vous permettront d’éviter les récidives.

L’épilation

La peau sensible qui entoure le vagin est facilement sujette à une réaction allergique causée par certaines techniques d’épilation, telles que la cuillère. Il est ainsi fréquent de souffrir de démangeaisons après une épilation du maillot.

L’usage de crèmes dépilatoires peut aussi irriter la peau et favoriser le développement d’infections. Pour prévenir ce type de problème, mieux vaut ne s’épiler qu’une à deux fois par mois maximum, en appliquant directement après une pommade permettant de soulager l’irritation.

Les maladies sexuellement transmissibles

Si vous constatez des grosseurs au niveau du vagin en plus des démangeaisons, ou que vous soyez confrontée à des sécrétions malodorantes, vous devez vous rapprocher d’un médecin, car il peut potentiellement s’agir d’une maladie sexuellement transmissible, comme l’herpès.

Cette affection nécessite une prise en charge rapide, même si elle n’entraîne généralement pas de séquelle importante.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (65 notes, une moyenne de : 4,11 sur 5)