Quelle alimentation pour les insuffisants cardiaques ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Medecin

Medecinvadelopardo/Pixabay

L’insuffisance cardiaque se définit par l’incapacité du cœur à assurer le débit sanguin nécessaire pour faire fonctionner l’organisme.

Quelle alimentation en cas d’insuffisance cardiaque ?

En adoptant un régime alimentaire adapté, vous améliorerez votre manière de vivre tout en optimisant le fonctionnement des médicaments que vous prenez.

La première règle à suivre en cas d’insuffisance cardiaque est : réduire le sodium et le liquide dans son alimentation. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’alimentation au quotidien a une influence importante sur son état de santé. Ainsi, en adoptant une alimentation faible en sel, vous évitez un séjour inutile à l’hôpital.

Le sel et l’insuffisance cardiaque

Le sel est l’aliment qu’il faut le plus surveillé dans son alimentation, surtout en cas d’insuffisance cardiaque. Ce minéral constitué de sodium et de chlorure se trouve, en effet, dans la plupart des recettes sous forme de sel de table ou sel de mer. Le fait est que même les aliments qui n’ont pas de goût salé peuvent contenir une quantité importante de sodium.

Or, ce composant entraîne une rétention d’eau et qui pousse le cœur à travailler encore plus fort. Il est alors primordial de limiter sa consommation à 2 grammes par jour. À chaque repas, la quantité de sodium ne doit pas dépasser les 600 mg.

Comment réduire la consommation de sodium ?

Pour réduire la quantité de sodium dans votre régime alimentaire, il convient de :

  • Ne pas ajouter de sel en cuisinant ou à table
  • À bien lire les étiquettes des aliments pour identifier la teneur en sodium
  • Choisir les aliments qui sont faibles en sodium (fruits, poissons, viande rôtie ou cuite au four, yaourt, lait, légumes, haricots et autres légumes en conserve sans sel ajouté, citron, vinaigre, haricots séchés, œufs, oignons, ails, pain, desserts congelés, etc.)
  • D’éviter ou de réduire la consommation d’aliments riches en sodium (repas rapides, pizza, sel et sel de mer, fromage, sauce en conserve, sauces et assaisonnements tout-faits, chips, jus de légumes, bouillon en cube ou en poudre, saucisse, bacon, repas congelé, etc.)

Les règles d’une bonne alimentation à la maison

Pour vous assurer une bonne alimentation à la maison, en cas d’insuffisance cardiaque, voici les règles à respecter :

  • Réduire graduellement sa consommation de sel (pour laisser un temps d’adaptation)
  • Remplacer le sel par d’herbes ou autres assaisonnements sans sel
  • Éviter de prendre des repas instantanés, préemballés en sac ou en conserve
  • Toujours rincer les aliments en conserve avant la consommation ou la préparation
  • Choisir les aliments les plus frais
  • Faire un emploi du temps de repas
  • Préparer soi-même sa sauce vinaigrette (à base d’ail, d’herbes fraîches, d’huile d’olive)
  • Préférer les aliments « sans sel ajouté »

Les règles d’une bonne alimentation au restaurant

L’insuffisance cardiaque ne devrait pas vous empêcher de profiter des plaisirs culinaires de vos restaurants préférés. Toutefois, il est primordial de prendre quelques précautions :

  • Commander des repas sans (ou avec peu) sel
  • Ne pas utiliser de salière
  • Éviter les plats avec beaucoup de fromage et de sauce
  • Éviter les aliments frits
  • Manger des aliments frais
  • Demander que l’on serve les sauces et la vinaigrette séparément
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (383 notes, une moyenne de : 3,76 sur 5)