Tout savoir sur le VIH (SIDA)

Par Falimalala 
 3 minutes

Vous vous questionnez sur ce qu’est réellement le VIH, aussi appelé Sida ? Voyons ensemble dans cet article les éléments de base pour bien comprendre cette maladie.

Qu’est-ce que le Sida ou VIH ?

Le Sida est une maladie très grave, et demeure incurable pour le moment. Cette infection est surtout rencontrée dans les pays d’Afrique, mais cela ne signifie en aucun cas que les personnes de l’hémisphère nord n’en sont pas victimes. Le patient séropositif est donc susceptible de décéder, car le virus se propage dans son organisme en utilisant le CD 4 comme allié. Il s’agit de la séroconversion. De plus, une étude démontre que la maladie cardiovasculaire atteint facilement les individus atteints du VIH.

Quelles sont les causes du SIDA ?

Ce syndrome d’immunodéficience acquise est engendré par le virus de l’immunodéficience humaine ou VIH. Cela se manifeste en attaquant le système immunitaire. Le virus collabore avec les cellules T CD4 en les faisant se détruire elles-mêmes. À savoir que ces CD 4 jouent le rôle majeur immunitaire pour fournir un anticorps massif contre toute attaque sur la santé. Concernant la transmission, celle-ci est possible via les liquides corporels notamment le lait maternel, le sang, la sécrétion vaginale et le sperme. Vous pouvez donc en déduire que le germe s’acquiert par un rapport sexuel sans protection avec un(e) séropositif. Une mère peut le transmettre à son enfant par l’allaitement. La pénétration anale des homosexuels est aussi source de propagation du VIH.

Comment savoir si vous avez le sida ?

Il existe quatre étapes avant que le VIH devienne le sida.

Étape 1 du VIH

Dans cette première étape ou primo-infection, il est très difficile de déterminer, sans faire d’analyse, l’occurrence du virus dans l’organisme. D’ailleurs, les symptômes se présentent sous forme de maladie très courante comme les maux de tête, la fièvre, les rougeurs sur la peau… Des douleurs musculaires se font également ressentir avec une fatigue physique. Il s’agit ici de la première évasion du germe dans le corps. Cependant, après quelques semaines, ces indications disparaissent sans aucune intervention médicale.

Étape 2 de la maladie

La disparition des indices dans la première phase ne signifie pas que le patient est guéri. Au contraire, c’est le début d’une autre phase qui s’aggrave ou l’infection asymptomatique. La séroconversion se développe dans cette deuxième étape. Cela n’est autre que la progression du séronégatif vers le séropositif. Il est à noter encore qu’aucun symptôme ne s’affiche ici. Vous vous dites surement que vous êtes une personne en excellente santé, pourtant vous êtes déjà en cours d’atteindre le Sida.

Étape 3 du SIDA

C’est dans cette troisième phase que le patient est déclaré séropositif avec la présence du Sida dans son anatomie. Les infections se manifestent de plus en plus et sont classées comme symptomatiques. Parmi ces signes, le vulnérable ressent la fatigue, ses ganglions se gonflent et il perd également beaucoup de poids. Sans oublier que les symptômes de la première étape refont surface.

Étape 4 du virus VIH

Dans cette dernière étape, le sida favorise l’attaque de différentes maladies. Le séropositif devient donc très fragile étant donné que son système immunitaire est en baisse. Cancer, tuberculose, ou autre, son corps ne pourra pas y lutter.