Pourquoi contracter une assurance-vie ?

Par Falimalala,  publié le 12 mars 2018 à 16h30.
 3 minutes

Tech

Calculateur, papierstevepb/Pixabay

L'assurance-vie n'est pas le placement préféré des Français pour rien. Pourtant les avantages procurés par cette épargne sont nombreux et réels.

Une épargne aux multiples objectifs

Vous êtes attaché au côté simpliste et accessible du Livret A ? Vous aimeriez encore plus le caractère polyvalent de l’assurance-vie. Ce placement permet en effet de réaliser plusieurs objectifs de votre choix. Envie de léguer un capital conséquent à vos enfants ou petits-enfants après votre décès ? Vous désirez vous offrir une retraite confortable avec la rente d’un placement sécurisé ? Vous envisagez de constituer des fonds suffisants pour un projet de vie, comme les études de vos enfants ou l’achat d’une résidence secondaire ?

Tous ces objectifs peuvent être réalisés avec l’argent placé dans l’assurance-vie. Que vous soyez en quête d’une rémunération attractive ou d’un placement qui facilite la retraite, la donation ou la succession, ce contrat est toujours la réponse.

Un placement aux supports variés

Les livrets d’épargne classique sont indexés à des valeurs uniques, comme le taux à 10 ans des obligations d’État ou le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale. L’assurance-vie, elle, offre un large choix en matière de supports d’investissement. Vous êtes libre de choisir le mode de gestion de votre argent, selon vos objectifs. Deux options sont notamment disponibles, entre les contrats monosupport, libellés en euros, et les contrats multisupports, libellés en unités de compte.

Votre capital est garanti sur un contrat en euros. Vous percevez régulièrement des revenus plus ou moins intéressants sur votre épargne. Avec un contrat multisupport, vous pouvez accéder à des supports d’investissements plus rémunérateurs, comme les fonds immobiliers, les obligations ou les actions.

Vous décidez de la répartition de vos investissements sur ces unités de compte et opter ainsi pour une gestion risquée ou sécurisée de votre capital. Les experts en assurance-vie recommandent généralement une répartition en 70-20-10, soit 70 % du capital sur un fonds au rendement sécurisé, 20 % sur un fonds équilibré et 10 % sur un support plus risqué.

Un placement très flexible

La grande souplesse des versements caractérise la majorité des contrats d’assurance-vie. Vous pouvez opter pour des versements programmés ou libres sur votre placement. Vous êtes libre de modifier votre choix en cours de route et augmenter ou réduire vos versements.

Cette flexibilité se retrouve aussi dans les autres clauses du contrat, comme la possibilité de changer de bénéficiaire, de faire un rachat partiel ou total ou de modifier le mode de gestion de l’épargne.

Une fiscalité attractive

C’est certainement l’un des plus grands avantages de l’assurance-vie. Les produits du placement tombent sous le régime de l’imposition au barème régressif. Le taux d’imposition des plus-values est particulièrement intéressant après 8 ans de détention du contrat. Les prélèvements sociaux sont de rigueur sur tous les contrats.

Si vous utilisez l’assurance-vie pour transmettre un capital, vos héritiers n’auront pas à payer de droits de succession sur votre contrat. Cette exonération s’applique jusqu’à 152.500 euros de capital transmis par héritier.

Cette astuce à obtenu 3,95/5 à partir de 58 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles