Assurances pour animaux : les exclusions de garantie

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Machine à calculer, stylo

Machine à calculer, stylostevepb/Pixabay

Alors que la plupart des exclusions sont communes à la majorité des assureurs, vous seriez surpris par certains détails dans les petits caractères. Avant de prendre une formule, connaissez les cas non pris en charge.

Quelles sont les exclusions générales ?

Les exclusions générales que vous trouverez peuvent inclure les éléments suivants.

Accessoires ou objets du quotidien

Ce sont des objets utilisés pour entretenir l’animal. Il s’agit d’objets tels que la literie, les caisses ou le toilettage.

Traitements secondaires et procédures jugées inutiles par un vétérinaire

Cela comprend les soins non urgents comme les : thérapies de remplacement cellulaire, régimes, shampooings et produits cosmétiques. La formation, la socialisation et les thérapies alternatives, même lorsqu’elles sont recommandées par un vétérinaire sont aussi exclues.

Dommages causés par votre animal de compagnie

Si l’animal venait à détruire des objets ou à blesser des gens, l’assurance ne remboursera pas les pertes occasionnées ni les soins à prodiguer. Vous devrez répondre seul de la conséquence de ses agissements.

Problèmes comportementaux de toute nature

Cela comprend les troubles anxieux ou les déséquilibres chimiques.

Les races interdites

Ce sont les espèces qui ne sont pas légalement autorisées à être gardées comme animaux de compagnie dans votre région. Cela inclut les animaux interdits par le gouvernement ou les autorités locales.

L’utilisation commerciale

L’exploitation à but lucratif de l’animal comme la chasse, la garde ou la course. Les chiens-guides et les chiens d’assistance sont généralement exemptés de cette exclusion.

Les soins relevant de votre responsabilité

L’assurance ne prend pas en charge : les soins dentaires et examens de routine (sauf si explicitement couverts par votre police), les objets prothétiques et chirurgies connexes ainsi que les médicaments non approuvés ou reconnus, ou non prescrits par un vétérinaire. Les traitements pour les raisons suivantes sont aussi exclus :

  • Actes délibérés de votre part ou de la part de quelqu’un qui vit avec vous
  • Blessures ou maladies résultant d’activités illégales
  • Blessure ou maladie résultant d’un défaut d’entretien de votre animal de compagnie ou du non suivi des recommandations vétérinaires
  • Maladies ou blessures qui auraient pu être évitées en vaccinant votre animal de compagnie

Quelles sont les conditions spécifiquement exclues ?

Certaines conditions de santé peuvent être spécifiquement exclues par votre police, ou vous pourriez seulement être couvert dans certains cas.

Certaines anomalies et maladies

Les conditions congénitales spécifiques à la race peuvent ne pas être couvertes. Idem pour les races qui présentent un risque exceptionnellement élevé. Selon la politique, ceux-ci pourraient être exclus, ou prendre la forme de primes plus élevées pour certaines races :

  • Luxations de la rotule (dislocation de la rotule)Dysplasie du coude
  • Hernie discale
  • Maladies ou blessures causées par des parasites, sauf si elles sont expressément couvertes par votre police.
  • Conditions du ligament croisé (sauf si spécifiquement couvert par votre police)

Cas des chiens

Pour les chiens en particulier, les polices peuvent exclure la couverture pour: l’hépatite canine infectieuse (adénovirus canin), le parvovirus, la démence ou encore la toux de chenil.