À quoi sert un dynamomètre ?

Par Falimalala,  publié le 29 avril 2018 à 10h00, modifié le 19 octobre 2018 à 12h10.
 3 minutes

Tech

Dynanomètretesatool0/Pixabay

On entend souvent le mot dynamomètre mentionné dans les documentaires scientifiques ou bien dans les cours de physique, mais surtout dans le domaine industriel. L’appellation nous est familière mais sait-on exactement le rôle et la fonction de cet appareil ?

Pourquoi le dynamomètre est-il utile ?

Un dynamomètre est par définition un appareil qui sert à mesurer les forces. Il est utilisé dans de nombreux domaines, mais est surtout très présent dans le domaine de l’industrie. Son utilisation est assez large et s’applique dans plusieurs départements au sein d’une même industrie.

Actuellement, on peut distinguer deux grands types de dynamomètre : le dynamomètre mécanique et le dynamomètre numérique. Leur fonction de base est la même, donner la valeur d’une force dont l’unité de mesure est le newton. La différence entre ces deux types se situe au niveau de la conception de l’instrument.

La version numérique est un peu plus simplifiée, notamment dans la lecture du résultat. Avec un dynamomètre électronique, en plus du newton, l’unité de mesure utilisée peut aussi être le kilogramme ou la livre.

Le dynamomètre, indispensable aux machines d’essais

En général, presque toutes les machines d’essais mécaniques sont équipées d’un dynamomètre. En effet, le dynamomètre se compose d’un ressort qui constitue l’élément de base permettant de connaître la valeur d’une force.

Cet instrument de mesure est ainsi utilisé dans de nombreux domaines, comme lorsqu’il faut réaliser le contrôle qualité de nombreux produits industriels. En guise d’exemple, on peut citer de nombreux produits utilisés au quotidien à savoir les boutons, les différents câbles et ressorts, les clés, les ordinateurs portables, etc.

Le dynamomètre dans les laboratoires

Au sein d’un laboratoire, cet instrument de mesure permet de définir avec précision la conformité ou non d’un produit donné. Cela dit, plusieurs paramètres sont à considérer lors des contrôles qualité. Ces paramètres peuvent toutefois varier en fonction du type de matériaux à analyser.

À l’aide d’un appareil équipé d’un dynamomètre, on peut par exemple effectuer le test de cosse de câbles. On peut aussi mesurer la force exercée par un type de colle, et vérifier si celle-ci peut répondre à la norme attendue lors de son utilisation ultérieure.

Pour les procédés un peu plus complexes comme les essais de pelage, de texture ou de friction, il est également possible de recourir à l’utilisation d’un dynamomètre. Certes, l’appareil ne sera pas utilisé directement, mais il fait partie intégrante de la machine avec laquelle l’essai sera effectué. Sans cela, aucune valeur de force ne pourra être obtenue.

Le dynamomètre utilisé pour les recherches

Le domaine de la recherche et développement est une discipline qui ne cesse d’évoluer. Même avec les nouvelles technologies qui existent de nos jours, le dynamomètre y trouve toujours une place indispensable. Pour définir la propriété d’un nouveau matériau, des essais sont à effectuer.

Cela dit, lors des essais de tractions et/ou de compression, on utilise des machines performantes pour simplifier les mesures et obtenir des résultats fiables. Pour pouvoir attribuer des valeurs aux différentes propriétés mécaniques à analyser, ces machines doivent être munies d’un dynamomètre. Les résultats sont obtenus quasi-instantanément.

Cette astuce à obtenu 4,13/5 à partir de 118 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles