Le nombre de billets dans une liasse

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Des billets

Des billetsLetti-S/Pixabay

La « liasse » fait partie des mots les plus couramment employés pour désigner un paquet de billets d'une certaine valeur. Pourtant, dans le langage bancaire, une liasse d'argent a une valeur précise.

Combien de billets d’euros y a-t-il dans une liasse ?

De 100 à 10 000 euros

Les mots d’argot en lien avec l’argent ne manquent pas dans le vocabulaire français. Entre le fric, l’oseille, la maille ou le blé, chacun a sa façon de parler des billets en euros. Dans les bureaux feutrés et hyper sécurisés de leurs succursales, les banques adoptent un langage précis pour désigner tel ou tel volume d’argent. Ces termes sont étroitement liés au conditionnement des billets de banque.

La Banque de France limite le nombre de billets pouvant être contenus dans une liasse à 20 coupures de même valeur.

Par contre, elle ne fait aucune distinction entre les liasses contenant des coupures de 20 euros et celles constituées de billets de 100 ou de 500 euros. Il incombe au client de calculer la valeur de l’argent en fonction du nombre de liasses et des coupures qui les composent. Une liasse peut ainsi valoir aussi bien 100 euros (20 billets de 5 euros) que 10 000 euros (20 billets de 500 euros).

Important : L’usage du mot liasse ne concerne pas les packs de billets de valeurs différentes. La liasse désigne seulement un paquet de 20 billets d’une même valeur d’une même monnaie (euro, dollars, livre sterling, etc.)

Faire la différence entre liasse et botte

Si une liasse contient 20 billets, comment se fait-il que certains parlent encore de liasse de 100 billets de même valeur ? En réalité, les liasses de 100 billets ne peuvent pas être qualifié comme tel.

Le mot « botte » convient mieux à ces paquets de 100 billets, même si l’expression n’est plus très courante. La valeur d’une botte varie ainsi de 500 (100 billets de 5 euros) à 50 000 euros (100 billets de 500 euros).

Les normes de conditionnement des liasses et des bottes

Les liasses sont assemblées avec des bracelets

La Banque de France et les établissements qui dépendent d’elle utilisent des bracelets pour assembler une liasse de 20 billets. Ces bracelets facilitent le stockage des billets, dans la mesure où ils offrent une diminution significative du volume de billets par rapport au vrac.

Les bracelets existent en différentes couleurs, en fonction des coupures qui constituent la liasse. Un bracelet gris sert, par exemple, à assembler une liasse de billets de 5 euros, tandis qu’un bracelet jaune ou violet est utilisé sur une liasse de 200 ou 500 euros.

Les ganses pour conditionner les bottes

Les liasses de 100 billets, dont la désignation exacte est botte, sont conditionnées avec des ganses. Comme les bracelets, la Banque de France utilise des couleurs différentes pour chaque ganse afin de faciliter le comptage de l’argent contenu dans une botte.