Comment éviter les poils incarnés après l’épilation

Par Falimalala 
 3 minutes
Beauté
une repousse de poils

une repousse de poilspixabay

Le poil incarné qui survient après une épilation ou un rasage n'est pas seulement disgracieux. Il peut également faire mal et au pire, s'infecter. Si vous êtes de celles qui préfèrent prévenir que guérir, voici quelques astuces qui vous permettront de les éviter.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Comment éviter les poils incarnés ?

Qu’est-ce qu’un poil incarné ? Il s’agit, tout simplement d’un poil qui ne réussit pas à sortir de la peau. Il préfère, par conséquent, pousser à l’intérieur de l’épiderme. Ce qui donne quelque chose d’inesthétique, mais également de très douloureux.

Que ce soit au niveau des jambes, des aisselles ou du maillot, quelques astuces suffisent pour ne plus avoir à entendre parler d’eux.

1- La douche chaude

La chaleur est un excellent allié pour lutter contre les poils incarnés. L’eau chaude ouvre, en effet, les pores pour mieux tonifier la peau et détendre la couche de l’épiderme. Ce dernier deviendra alors plus fragile et perméable.

Ce qui permet à votre corps de mieux recevoir les traitements que vous souhaitez appliquer sur vos poils incarnés. Que ce soit au niveau de vos jambes, votre maillot ou vos aisselles, il vous suffit de laisser couleur l’eau sur la zone où vous remarquez l’apparition d’un ou plusieurs poils incarnés.

2- L’exfoliation

Si vous avez bien suivi, vous saurez qu’un poil incarné c’est un poil qui n’arrive pas à percer l’épiderme. Il est donc indispensable, voire obligatoire, de vous adonner à l’exfoliation avant de vous épiler.

Que ce soit au niveau du visage ou au niveau des jambes et du maillot, la technique de l’exfoliation est toujours de mise. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un gant en alfa ou d’une éponge et de ces quelques ingrédients :

  • Café
  • Huile d’olive
  • Sucre
  • Gros sel
  • Avoine
  • Miel

La quantité n’est pas précisée, car elle variera en fonction de la taille de la zone que vous souhaitez traiter. Une fois que vous aurez rassemblé ces éléments, mélangez-les ! Trempez, par la suite, le gant ou l’éponge et massez délicatement la partie où le poil incarné a élu domicile.

3- Les huiles essentielles

Si certains optent pour la méthode radicale, soit arrachez le poil incarné. D’autres préfèrent une méthode plus douce. Parmi les techniques les plus appréciés, il y a l’utilisation des huiles essentielles. Mais pas n’importe laquelle.

L’huile essentielle d’hamamélis, qui est connue pour réduire efficacement les inflammations et les infections est par exemple un choix idéal. Pour jouir des propriétés de cette huile, vous devez appliquer une goutte, à l’aide d’un coton-tige, sur la partie où le poil incarné s’est installé.

Généralement, une application deux fois par jour durant quelques jours suffira pour vous en débarrasser rapidement.

4- L’extraction

Si rien ne marche ou si vous voulez un résultat plus rapide, il reste toujours une alternative : l’extraction du poil incarné.

À faire grâce à une pince à épiler bien affûtée et désinfectée au préalable, il vous suffit d’attraper le poil et de l’extraire de la peau. Afin d’améliorer sa cicatrisation, pensez à finaliser votre extraction par une application d’Aloe Vera sur la zone infectée.