Dire adieu à la fringale : comment faire

Par Falimalala 
 3 minutes
Beauté
Petite colation

Petite colationDrawsAndCooks/Pixbay

Le rêve des femmes est apparemment le même : « manger tout ce que l’on veut sans grossir pour autant », mais ce n’est qu’une simple utopie. Comment résister à une petite douceur quand on a une fringale ? Le grignotage est pourtant l’ennemi numéro 1 des tailles fines.

Suivez ces quelques astuces pour éviter d’avoir tout le temps faim.

Mangez équilibré

Plusieurs femmes sont tentées de négliger l’importance d’un repas équilibré, la plupart viennent même à en sauter. Le fait de consommer trois repas structurés par jour est d’une importance capitale. L’équilibre alimentaire dépend en effet du petit-déjeuner, du déjeuner et du dîner. Ces trois repas sont interdépendants et ne peuvent être négligés si on veut maintenir une stabilité au niveau de notre organisme. En effet, lorsque l’on mange de façon anarchique, notre corps a tendance à réagir différemment en faisant un stockage sous forme de graisse.

Ne vous précipitez pas en mangeant

Il est impératif de savoir savourer et mastiquer longuement lorsque l’on mange. Avec le rythme effréné de la vie, on n’a pas souvent le temps d’apprécier son repas. Cependant, notre estomac a besoin de 15 à 20 minutes environ, pour envoyer au cerveau un message de satiété. Un repas englouti trop rapidement ne vous rassasiera pas, il est donc normal que vous ayez faim plus vite que vous ne l’auriez pensé.

Privilégiez les légumes

Les légumes (verts notamment) contiennent des fibres pouvant aider à atteindre la satiété plus rapidement. Ces légumes servent aussi de coupe-faim, ils freinent l’assimilation du sucre et aide à la digestion. On peut donc en consommer en quantité sans aucun souci à se faire. Que ce soit à la vinaigrette ou en vapeur, les légumes sont de fidèles alliés contre la fringale.

Buvez avant de consommer

L’eau a toujours eu de nombreuses vertus pour le corps humain. Parmi ces vertus figure sa capacité à pouvoir protéger les parois de l’estomac. L’eau peut, en effet, nous procurer une sensation de satiété qui nous évitera de trop manger durant le repas. Un grand verre de thé vert ou de bouillon pourrait aussi faire l’affaire.

N’oubliez pas les coupe-faim naturels

La pomme est sans aucun doute le coupe-faim de référence. Grâce à sa teneur en pectine et ses fibres alimentaires végétales, la pomme peut absorber une grande quantité d’eau tout en réduisant l’activité des enzymes digestives, donc, diminuer la sensation de faim.

À part, la pomme, le pamplemousse est aussi un excellent coupe-faim, et de plus, il regorge de vitamine C.

Mangez à votre faim

Manger lorsque l’on a réellement faim ne fera jamais grossir, tant qu’on n’en abuse pas. En effet, lorsque l’on a faim, c’est notre organisme qui le réclame, du coup, il est certain qu’il en a besoin. Il est donc important de savoir différencier la faim et l’envie de manger.

Occupez-vous l’esprit

Lorsque l’on a toujours envie de manger, même lorsque notre corps ne réclame rien, c’est notre esprit qui nous joue des tours. Au lieu de chercher à grignoter à tout bout de champ, occupez-vous, marchez, faites du sport ou lisez. Bref, faites tout ce que vous voulez tant que ça vous aide à oublier le frigo.