Faire face à une fuite d’eau

Par Falimalala 
 4 minutes
Bricolage
Plombier

Plombierfran1/Pixabay

S’il existe un problème de plomberie qui survient fréquemment, c'est bien la fuite d’eau. Puisqu'elle ne prévient pas, l’idéal est de connaître comment la réparer.

Comment réparer soi-même une fuite d’eau ?

Votre plomberie vous joue-t-elle de mauvais tours en faisant une fuite un peu partout dans votre maison? Sachez désormais qu’il est tout à fait possible de résoudre ce problème par vos propres moyens. Il faut juste avoir du sang froid, de la volonté, des accessoires adéquats et notamment un minimum de compétences en matière de plomberie ou de bricolage.

Identifier l’origine du problème

Une fuite d’eau peut se présenter sous deux cas différents à savoir une fuite visible et invisible. Le premier cas est facile à détecter, car au moment où il se produit, vous apercevrez des gouttes d’eau qui coule entre les murs, sur le plafond, sous le robinet, bref dans les divers trajets de canalisation.

En fait, une fuite visible résulte en grande partie d’une tuyauterie usée, cassée, défaillante, etc. En l’occurrence, une fuite invisible est un peu délicate dans ce sens que vous ne pouvez l’apercevoir qu’à travers votre facture d’eau qui peut monter d’un coup.

Pour éviter cette situation, il vous est demandé de surveiller régulièrement le compteur d’eau afin de vérifier l’existence ou non d’une activité anormale.

Couper provisoirement l’alimentation en eau

Que l’origine du souci de plomberie soit visible ou invisible, le premier réflexe à adopter est de couper temporairement l’alimentation de l’eau.

Tout dépend de votre installation sanitaire. En tenant compte de cette dernière, vous devez soit couper l’alimentation en provenance d’un circuit d’eau indépendant, soit l’alimentation générale ou, pour faire simple le compteur d’eau.

Préparer le support

Avant de colmater ou de régler la fuite, rassurez-vous d’abord que cette action ne produit pas des effets secondaires à la nature de l’eau. Autrement dit, les tuyaux peuvent subir les impacts de l’oxydation ou encore de vapeurs de graisse. Leur réparation doit ainsi passer par l’étape de séchage, de désoxydation et de dégraissage. Le premier peut s’effectuer à l’air chaud, en passant simplement un sèche-cheveux ou un chiffon sur la zone de la fuite.

Pour la désoxydation, il suffit de dépolir cette zone à l’aide d’une brosse métallique ou d’un tampon de laine en acier. Quant au dégraissage, vous devez utiliser des substances ayant les propriétés propres do trichloréthylène. Toutefois, il n’est pas toujours nécessaire de procéder au colmatage. Si la fuite se produit au niveau des raccords, un serrage des écrous peut suffire pour résoudre la situation.

Réaliser le colmatage

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour le colmatage, mais les plus prisées restent le mastic et la bande anti-fuite. D’un côté, si vous utilisez le mastic, le port des gants est impératif vu que ceux-ci permettent de vous protéger du mastic que vous devez malaxer afin d’obtenir une couleur unique. Cette substance doit former un cordon autour de la surface qui fuit.

De l’autre côté, si vous choisissez la bande anti-fuite, il vous importe seulement de suivre l’instruction sur l’étiquette. Appliquez le produit comme un pansement autour de la zone, deux couches superposées assurent par la suite le maintien de la surface.

Avant d’activer le circuit d’eau, vous devez patienter un peu, le temps que la bande sèche complètement.Toutefois, il n’est pas toujours nécessaire de procéder au colmatage. Si la fuite se produit au niveau des raccords, un serrage des écrous peut suffire pour résoudre la situation.