Les dangers de vivre dans une maison intelligente

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Téléphone potable, alarme

Téléphone potable, alarmegeralt/Pixabay

Une smart house, cela fait trop envie, mais sachez que des risques sont à mesurer là où tout dépend du courant et de la connexion. Révélons dans cet article les menaces que cette maison présenterait.

Quels sont les risques dans une maison intelligente ?

La science avance et elle nous offre des retombées technologiques qui font rêver. Qui ne voudrait pas d’un spa à animation chez lui ou d’une lampe qui s’allume par un claquement de doigt ? Un réchaud électrique commandable même sur la route du retour à la maison vous allègerait la lourdeur pesante d’une journée chargée. Les ondes, les rayons, peuvent générer des problèmes sanitaires. Soyez bien averti de ces derniers afin de vous en épargner.

Des dépenses imprévues

Les matériels sophistiqués des domiciles intelligents sont à 90 % des produits électroniques. Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’obsolescence programmée qui est une technique conçue pour écourter la durée de vie des produits. Votre détecteur de fumée pourrait tomber en panne juste quelques semaines après l’installation. Vos projecteurs à détecteur de mouvements n’en échapperaient pas. Faites une place pour l’entretien de votre domotique dans votre budget et ceci devrait se mettre dans celui de fonctionnement.

Un dysfonctionnement

Vous ne pouvez parler de sureté dans une demeure connectée que si le courant et le réseau sans fil fonctionnent. En cas de coupure d’électricité ou d’instabilité de la connexion, cette demeure reste assez indésirable car vous n’avez plus l’habitude de tout faire manuellement. Optez vite pour un générateur de courant comme un groupe électrogène qui s’activerait automatiquement dès qu’il y a sous-tension ou coupure.

Une atteinte à votre vie privée

Vous êtes bien au courant de la présence d’un réseau sans fil dans l’installation de votre domicile intelligent. C’est d’ailleurs ce qui assure la commandabilité à distance de vos appareils comme vos caméras de surveillance qui ont été liées avec une grande agence de sécurité à proximité et dont vous avez fait par vous-même le choix. Sachez tout de même que des individus malveillants ou même des criminels peuvent écouter nombre d’informations qui transitent sur votre réseau. Votre vie privée serait donc mise à découvert. C’est l’explication pour certaines photos ou un film privé diffamant leurs sujets sur les réseaux sociaux. Des fouineurs ou des paparazzis sauront faire de votre vie privée un sujet de » buzz » ou de scoop. On parlerait de cybercriminalité.

Un risque de braquage

Vous pouvez figurer parmi des victimes de grands braquages prémédités par ces soi-disant pros appelés pour faire les plans et réalisations de votre résidence connectée. Ils peuvent vous trahir et devenir vos futurs cambrioleurs. Une possibilité de sécurisation domotique que vous installerez par vous-même avec BitFinder, un programme gratuit, n’est apparue que très récemment, sécurisant en local vos appareils classiques tels que votre smartphone et votre PC connectés aux commandes de votre lieu de résidence. Veuillez scanner et sécuriser votre WiFi par l’intermédiaire de deux autres logiciels dont les noms apparaîtront lors d’une recherche que vous effectuerez sans attendre sur « logiciels sécurité réseaux domotique » sur internet.