Méthode pour installer un chauffe-eau solaire

Par Falimalala 
 3 minutes
Bricolage
Chauffe-eau solaire

Chauffe-eau solaireVijayanarasimha/Pixabay

Le chauffe-eau solaire est un appareil qui allie à la fois économie et écologie. Il vous est davantage conseillé d’en installer un chez vous afin de profiter au maximum des potentialités de la nature.

Comment se déroule la mise en place d’un chauffe-eau solaire ?

Il est tout à fait envisageable d’installer vous-même ce genre de procédé sur votre toit. Les travaux vous demandent un minimum de connaissance en matière de bricolage et d’installation électrique. En effet, cet équipement sanitaire sert essentiellement du soleil pour offrir le confort et le luxe dans votre maison.

Pour en profiter pleinement, l’installation doit passer par plusieurs niveaux, à commencer par la mise en place des capteurs thermiques sur la toiture de votre habitation, puis par l’installation d’une sphère d’eau chaude et par la suite d’un circuit pour le fluide qui transporte la chaleur jusqu’à ce dernier.

Que ce soit pour le chauffage ou pour la production d’eau chaude, l’installation de cet équipement ne peut se faire sans effectuer au préalable une déclaration ou une demande de travaux auprès de la commune. À vrai dire, la pose des capteurs d’énergie solaire va exclusivement modifier l’aspect extérieur de la toiture.

Raison pour laquelle il est impératif de déclarer le projet auprès de l’autorité compétente. Cela dit, vous êtes désormais autorisé à réaliser les travaux d’installation, il ne vous reste plus qu’à suivre les méthodes idéales pour les exécuter.

Choisir un emplacement bien dégagé et bien ensoleillé

Pour poser un chauffe-eau solaire dans les meilleures conditions, l’idéal consiste à installer les capteurs sur une pente de toiture inclinée vers le sud, à l’angle d’environ 45 °. L’emplacement ne doit en aucun point masqué par un obstacle naturel ou artificiel tel un arbre, un immeuble, etc.

À part la toiture, il est également envisageable de les poser dans le jardin, à condition de lui libérer un espace exposé davantage à la lumière solaire. Dans le cas échéant, vous pouvez combler le manque de lumière par l’utilisation d’un matériel innovant comme les capteurs à tube sous vide.

Installer le nouveau ballon solaire

Un appareil beaucoup plus résistant, le nouveau ballon solaire peut garder l’eau chaude durant environ huit heures. L’eau que vous venez d’utiliser va immédiatement être remplacée par de l’eau froide qui va par la suite être chauffée dans le circuit de réchauffement.

Ainsi, pour limiter au minimum la perte de chaleur, l’idéal est de réduire autant que possible l’écart entre les capteurs et le ballonnet. Ce dernier doit également être installé dans un endroit chauffé ou un local isolé afin qu’il puisse se refroidir moins rapidement.

Mettre en place le circuit de raccordement

Après avoir mis en place les capteurs et le ballonnet solaire, il convient maintenant de raccorder un circuit pour le fluide qui transporte la chaleur jusqu’à ce dernier.

Cette étape exige une certaine compétence en termes d’électricité vu qu’elle consiste à raccorder les conducteurs d’électricité et le circuit de canalisation depuis les capteurs, en passant par le ballon solaire jusqu’à votre appareil sanitaire ou chauffage.

Bref, même si ce dispositif de confort fonctionne en puisant essentiellement l’énergie solaire, il peut toujours vous fournir de l’eau chaude malgré que l’ensoleillement soit défavorable. Bien sûr, il est équipé d’une résistance électrique qui se déclenche automatiquement en dessous d’une température prédéfinie.