Tout savoir sur les techniques d’assemblage bois

Par Falimalala,  publié le 19 mars 2019 à 9h47.
 3 minutes

Bricolage

Outils, homme, bois

Outils, homme, boisannawaldi/Pixabay

Le bois est la matière la plus traitée dans le monde. On y recourt pour plusieurs types de fabrications, notamment en ameublement. De ce fait, il y a de nombreuses méthodes pour faire un assemblage bois.

Comment réussir son assemblage bois ?

La méthode simple : clouage, vissage ou collage

Par clouage

Très simple, il suffit de réunir les éléments à assembler, puis les positionner dans une zone et un emplacement précis. Avant d’enfoncer les clous pour la fixation, toutefois, il convient d’abord de marquer leurs emplacements avec un crayon. Attention, si le bois utilisé est du pin, il faudra enfoncer directement les clous à l’aide d’un marteau. Cela évitera de le fendre. Pour un bois dur, il vaudrait mieux percer un avant-trou en se munissant d’une perceuse.

Par vissage

Il existe deux manières de visser du bois : le vissage visible et le vissage invisible. Le premier consiste à percer la vis par l’extérieur. Par contre, le second l’introduira de l’intérieur.

Par collage

Nous pouvons coller des bois si ces derniers ne servent pas à supporter un poids important. Pour ce faire, il suffit de regrouper deux pièces et vérifier leur équerrage. Ensuite, se munir d’une colle à bois pour verser quelques gouttes sur les zones concernées. Après, il ne reste plus qu’à les maintenir en place à l’aide d’un serre-joint et laisser sécher.

La méthode d’assemblage bois avec des tourillons

Cette technique d’assemblage bois est la plus utilisée par les charpentiers. Elle requiert l’usage de trois éléments : un gabarit de perçage, des pointes à centrer et des petites chevilles en bois que l’on nomme les tourillons. Ainsi, pour effectuer le travail proprement dit, il va falloir suivre quelques étapes. D’abord, former des trous sur l’une des pièces de bois, puis insérer les pointes à centrer avant d’installer l’autre pièce de bois dans un emplacement perpendiculaire. Puis, taper sur la pièce munie des pointes à centre tout en intercalant un petit espace entre les deux. Après cela, il convient de percer celle contenant les marques de pointe de façon à ne pas trop la traverser. Il va maintenant falloir insérer les tourillons une fois qu’ils seront encollés au bois. Enfin, ne restera plus qu’à assembler le tout. Si nécessaire, nous pouvons rajouter une fixation avec des vis.

La méthode par recouvrement feuillure

La feuillure simple

Ici, nous allons rassembler deux pièces de bois de façon à avoir un angle droit. Toutefois, il faudra que ces dernières n’aient pas la même épaisseur.

La feuillure anglaise

Contrairement à la méthode de recouvrement par feuillure simple, celle-ci rassemble deux pièces de bois ayant la même épaisseur.

La méthode d’assemblage bois par tenons et mortaises

Il va s’agir ici d’une fixation très solide, beaucoup y recourent en menuiserie. Bien que simple, elle demande également beaucoup de précision. De ce fait, il va aussi falloir être bien équipé. Ce qu’il faut faire, c’est emboîter 2 pièces de bois. Ainsi, installer dans l’une la mortaise. Celle-ci servira à soutenir le tenon, qui lui sera fixé dans la seconde pièce.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (57 notes, une moyenne de : 3,86 sur 5)