Tout sur la construction d’un puits

Par Falimalala 
 3 minutes
Bricolage

Le fait de creuser un puits représente une option très économique pour combler les besoins importants en eau.

Quelques conseils utiles

Au préalable de la réalisation d’un projet de construction d’un puits, il est primordial de repérer le point le plus propice qui permettra de trouver la source d’eau disponible. De ce fait, il est toujours judicieux de faire appel à un hydrogéologue ou un sourcier.

Ce dernier évaluera la profondeur idéale, estimera la probabilité de la quantité d’eau obtenue et validera la technique de construction favorable. Ce professionnel sera également en mesure de confirmer l’arrivée de l’eau, en fonction de la texture du sol du jardin.

Creuser un puits dans le jardin, comment procéder ?

En général, il y a deux techniques de creusement d’un puits, soit par la technique de havage, lorsqu’il s’agit d’un puits de surface, soit par la technique de forage, pour la construction d’un puits artésien.
Pour un jardin, la technique de creusement la plus idéale est celle de havage, une construction qui consiste à emboiter les buses en béton tout au long du puits.

Le creusement du havage se fait en 5 épates :

Sécurisation de la zone de creusement

En général, les buses en béton pèsent jusqu’à 900 kilos pour 1 m d’hauteur. Pour bien manœuvrer ces matériaux, il est toujours préférable d’utiliser les chèvres de levage et les pinces lève-buse à chaîne.
Procédez à l’évacuation des gravats avec un tonneau de récupération.

Installation des premières buses

Pour l’installation des premières buses, il faut toujours s’assurer que le terrain soit bien plat. Après avoir mis en place le piquet central, démarquez un cercle au sol sur laquelle on disposera la première buse. Celle-ci doit se placer sur le côté femme de la structure en forme de cuvette du puits.

Creusement du puits

On doit se mettre à l’intérieur de la première buse installée pour creuser le puits. Commencez à creuser les bords de la buse tout en respectant le périmètre. Creusez tour à tour de manière à maintenir un plan vertical du puits. Tâchez d’évacuer assidûment les gravats.

Mise en place des secondes buses

C’est à ce moment où on a le plus besoin d’une chèvre de levage en vue de placer en superposé les buses une par une dans l’axe du puits. Pour optimiser la profondeur du puits, il faut toujours décamper au fur et à mesure les gravats.

Travaux de finition

Lorsque les buses sont bien agencées, rangez un couvercle sur l’ouverture du puits afin que l’eau soit propre et de qualité. On peut également personnaliser le parement et installer une pompe.

Les avantages d’un puits

Creuser un puits présente de multiples intérêts, tant pour les humains que pour l’arrosage des jardins. La construction d’un puits permet d’avoir un accès gracieux en eau potable. Si on a besoin d’assurer l’irrigation d’une culture ou tout simplement appliquer la géothermie, la construction de puits est une méthode intéressante.

En sus, il permettra d’alléger les coûts de consommation énergétique en eau.