La meilleure saison pour faire réparer son toit

Par Falimalala 
 3 minutes
Entretien
Un homme sur un toit.

Un homme sur un toit. bluelightpictures/Pixabay

Si un toit vous protège du froid, de la chaleur, des intempéries, il est important de l’entretenir au moment le plus opportun.

Pourquoi réparer sa toiture ?

Il existe mille et une raisons qui peuvent vous motiver à refaire le faîtage. Cela dépend exclusivement de la circonstance. En ce sens, le travail de réparation reste incontournable au cas où la maison se trouve dans une mauvaise posture. Il est également nécessaire dès lors que des problèmes récurrents ne peuvent plus être réglés par un simple entretien ou une simple réfection.

La réhabilitation du toit peut être donc envisageable afin d’améliorer la qualité de vie de tous les membres du foyer. La rénovation présente aussi tout ce qu’il faut pour changer complètement l’aspect visuel de votre habitation, vue de l’extérieur. En un mot, elle apporte tous les éléments pour offrir une «seconde vie» au logement ou appartement en question.

Quand procéder à la réparation de son toit ?

D’entrée de jeu, il est essentiel de contrôler votre faîte au minimum une fois par an et notamment après la traversée des intempéries. Parmi les travaux de contrôle, vous pouvez vérifier qu’aucune tuile ou ardoise ne manque sur le faîtage.

En passant, n’oubliez pas non plus de vérifier que des fuites d’eau ou infiltrations surviennent sur celle-ci. Surveillez également l’apparition régulière de lichen ou de mousse. Quoi qu’il en soit, la meilleure solution consiste à refaire la toiture au meilleur instant, dans les meilleures conditions.

La saison printanière, idéale pour la réfection du toit

S’il ne s’agit pas d’une rénovation d’urgence, la meilleure saison pour faire réparer le faîtage reste le printemps. Autrement dit, il vaut mieux vous abstenir de réaliser la réfection entre le mois de décembre et le mois de mars. Période durant laquelle la température descend au plus bas.

Durant cet intervalle de temps, les bardeaux d’asphalte auront moins d’adhérence. Il est alors impératif d’investir plus de coûts et plus de travail afin de mener à terme le projet de réfection.

Alors qu’en réalisant les travaux tout au long du printemps, les bardeaux d’asphalte vont bénéficier de la chaleur propice pour sécher les membranes. De ce fait, votre faîte devient plus durable et résiste beaucoup plus à l’agressivité de la nature.

Refaire sa toiture durant l’automne

À l’instar du printemps, l’automne s’avère également être la saison parfaite pour l’entretien du toit. Eh oui, après le passage des vagues de chaleur intense, la température va offrir une meilleure adhérence aux bardeaux. Il est impensable de faire réparer le faîtage pendant la période pluviale dans ce sens que les bardeaux d’asphalte ne pourront en aucun point adhérer à la membrane du toit.

Toutefois, l’entretien du sommet de votre logement durant l’hiver, dans le cadre d’une urgence, à condition de suivre diverses précautions nécessaires pour une réfection sans incident. Parmi celles-ci se trouvent par exemple les travaux de déglaçage, de déneigement, ainsi que ceux de la mise en place des bâches, la manutention des équipements, etc.