La prime verte : une éco prime pour réduire sa facture énergétique

Par Benjamin 
 2 minutes
Entretien

Réduire l'impact carbone des logements et favoriser la transition écologique restent des priorités du gouvernement. Si certaines aides ne sont plus accessibles qu'aux ménages modestes, la prime verte ou prime de conversion s'adresse à tous les foyers français.

La prime verte : comment ça marche ?

L’offre Coup de Pouce Chauffage Gouvernementale instaurée par le Ministère de la transition écologique et solidaire début 2019 est délivrée par les professionnels signataires de la charte “Coup de Pouce Chauffage”. L’objectif est de permettre aux particuliers de se débarrasser de leurs appareils à énergie fossile pour se tourner vers les énergies renouvelables. Réalisé dans le cadre des CEE (Certificats d’Économie d’Énergie), ce dispositif est mis en place jusqu’au 31/12/2020 pour renforcer et compléter la prime “Coup de Pouce Isolation”. L’objectif du gouvernement est de supprimer d’ici 2021 la totalité des chaudières fonctionnant au fioul en France.

Pour quels appareils demander la prime verte coup de pouce ?

Cette prime écologique est accordée lors du remplacement de son ancienne chaudière fioul, gaz ou charbon (hors chaudière à condensation) par un système plus performant et surtout plus propre tel que pompe à chaleur, chaudière biomasse classe V, système solaire combiné, chaudière thermodynamique ou cogénération et raccordement à un réseau de chaleur EnR&R.

Les signataires de la charte aident à réaliser les démarches et donnent accès à des simulateurs en ligne pour connaître le montant précis de la prime.

Une prime qui varie selon les revenus

La prime verte est plus importante si les revenus sont modestes. L’Etat différencie également les ménages résidant en région parisienne et ceux habitant en Province. Concrètement, le plafond de revenus pour une personne seule en Île de France est de 24 918 € et de 18 960 € hors de cette zone.