Le slime : un jeu dangereux

Par Falimalala 
 3 minutes
Entretien

Le slime est un phénomène très populaire venu des Etats-Unis et qui captive de plus en plus les petits et les grands. Pourtant, ce loisir créatif n’est pas sans danger.

Quels sont les risques sanitaires issus de la manipulation du slime ?

Un risque d’allergie : une allergie de la voie respiratoire

Selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale, plus connu sous le sigle ANSES, les agents conservateurs et les solvants utilisés dans la fabrication de la pâte gluante sont des substances de nature allergisante qui irritent les voies respiratoires. Par ailleurs, afin que le slime ait un aspect plus souple, les tutoriels qui le véhiculent sur le web suggèrent l’ajout du bore et d’autres produits médicamenteux sous forme de poudre. Or, la malaxation manuelle régulière de l’acide borique est très toxique pour les enfants de bas âge. La sensibilité à ces composants actifs se manifeste par un malaise respiratoire, un étouffement ou pire, de l’essoufflement. Selon les propos d’un allergologue, la manipulation prolongée de Slime déclenche un phénomène asthmatique et provoque des lésions inflammatoires. L’ANSES rappelle également que ces composants sont néfastes pour le système nerveux central. De plus, l’acide borique apportant une certaine élasticité au Slime est très mauvais pour la fertilité et peut conduire à une anomalie embryofœtal. Pour certains enfants, le borax peut irriter désagréablement les yeux.

Des réactions cutanées

Le slime n’est pas testé dermatologiquement et sa manipulation est loin d’être approuvée par les experts en pédiatrie. Et l’ANSES d’alerter que le maniement de façon répétée provoque une éruption cutanée. La réaction allergique sur la peau se manifeste par l’apparition de l’eczéma et une forte démangeaison douloureuse ou des rougeurs. Toujours d’après les autorités sanitaires, les conservateurs irritants dans le Slime sont à l’origine des dermatites.

Les astuces de mises en garde

Se méfier du slime aux recettes maison

Les DIY sur la confection de Slime sont très viraux sur les réseaux sociaux actuellement. Les tutoriels sur YouTube ne cessent de se multiplier et recommandent aux jeunes d’essayer. Difficile de nier que fabriquer soi-même son Slime est tout simplement amusant, mais ce jeu ludique et créatif n’est pas sans danger. Pour ce faire, les bloggeurs conseillent le mélange d’une quantité de colle blanche avec de l’acide borique et des produits détergents pour obtenir un Slime inédit. Ils suggèrent d’y ajouter des colorants alimentaires et d’orner la pâte visqueuse avec des paillettes. Le fait de malaxer de manière prolongée peut agresser la peau fragile des enfants. Le Slime provoque une brûlure grave au troisième degré pour les plus petits. Récemment, des photos de fillettes souffrant d’une brûlure lors d’un atelier créatif ont fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le Slime fait maison doit être tenu à l’écart des petits enfants.

Toujours surveiller les petits

Face aux effets néfastes du Slime sur les touts petits, il serait préférable de ne pas mettre à la portée de nos enfants cette fameuse pâte visqueuse. Pour une manipulation occasionnelle ou le temps d’un petit atelier créatif, il est toujours judicieux de surveiller les enfants. Le Slime ne doit jamais être porté à la bouche. Les composants de cette pâte peuvent déclencher un vomissement ou une diarrhée chez l’enfant. Pensez à toujours laver suffisamment les mains des petits après la manipulation.