Savon ou gel douche : le choix pour bien se laver

Par Falimalala,  publié le 14 mars 2019 à 23h25.
 3 minutes

Entretien

Mains mousse savon

Mains mousse savonjackmac34/Pixabay

Il n’y a pas de compromis possible entre santé et saleté. Il faut respecter votre corps en le nettoyant et pas n’importe comment, mais avec un savon solide ou liquide.

Parmi ces deux formes de savon, lequel lave mieux notre corps ?

Les étalages des grandes surfaces sont ornés de différentes formes de contenants attrayants et de plusieurs marques locales ou importées de gels douche. Certains se vantent même d’être bios alors que si nous zoomons sur leurs composants, les mots « chimiques » se mettraient en surface. L’étiquette pourrait ne pas le révéler, mais fort heureusement, l’époque de l’ignorance est révolue.

Remarquez par vous-même que le savon liquide est très mousseux que juste quelques gouttes sur le gant de toilette pourraient couvrir tout votre corps. Sachez que plus mousseux soit-il, plus de détergent se trouve dans sa composition. Ces derniers agressent votre épiderme et causent progressivement des nocivités pour votre organisme. L’eau qui rend le rend à l’état fluide pourrait développer facilement des bactéries si on n’y rajoute pas de conservateur.

La couleur vient du colorant et la senteur envoutante est générée par les parfums artificiels. Gare à ceux qui prescrivent le gel douche à ceux dont la peau est facilement irritable et sujette à des sècheresses dermatologiques.

Quant à notre vieux savon solide qui semble out of date dans notre ère, nul n’est besoin d’un grand discours malhonnête à son sujet, car la vérité c’est que même s’il génère peu de mousse, il détient un agent lavant puissant lui procurant une suite bactériostatique et fongistatique, c’est-à-dire les bactéries et les champignons ne se cultiveront ni sur votre peau nettoyée ni sur le reste du bloc de savonnette. Mais il faut savoir qu’une meilleure idée réside dans la fabrication de celles-ci par vous-même.

Comment produire ses propres savons ?

Viser les qualités attendues

Le champ sémantique de savon doit renfermer les mots et expressions clés dont meilleure protection, antioxydant, régénérant, hydratant, douceur, élasticité zéro produit chimique et autre.

Les ingrédients

Savonnette au concombre, à la carotte et d’autres encore, tout dépend de votre choix, mais pourquoi pas l’Aloé Vera ?

Procurez- vous des chairs de 5 branches d’aloé vera, de 250 gr de savon glycériné, 4 cuillers à table de miel, 400 ml d’huile d’olive, un zeste de citron.

La procédure

Assurez que le savon glycériné se fonde en 4mn puis mettez y le miel, le citron et versez y l’huile d’olive chauffée à tiède.

Mixez le tout pour avoir une pâte cohérente et mettez- la dans une moule de préférence en plastique puis à la sortie du four, réfrigérez le produit pendant environ 12 heures au minimum. Coupez en petits morceaux.

Mode d’emploi

D’abord, mouillez votre peau puis appliquez le savon jusqu’à produire une mousse. Frottez la surface délicatement puis rincez. Laissez le reste sécher sur le porte-savon et réutilisez-le lors d’une autre toilette.

Notez la façon dont il se rince facilement sans laisser de film résiduel. La peau est désormais libérée des bactéries et des champignons.

Pour fabriquer votre savon

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (418 notes, une moyenne de : 3,54 sur 5)