5 bons plans quand on est fauché

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Des billets

Des billetsLetti-S/Pixabay

Gérer son portefeuille est tout aussi embarrassant, surtout qu’il est rare que celui-ci soit plein. Alors, comment faire pour le remplir ?

Quels sont les bons plans quand on est fauché ?

Trouver de petit boulot

La priorité lorsqu’on est étudiant n’est pas de trouver un travail, mais d’avoir de bonnes bases pour une future vie professionnelle. Cependant, il faut souvent trouver un job temporaire pour payer le logement, la nourriture, le transport ou encore les sorties entre amis. La liste de bons plans prévue à cet effet est longue, mais on va se limiter à 5 astuces seulement.

Le baby-sitting est rentable pour un étudiant

La première solution est de faire le baby-sitter. Il y a toujours des parents qui ont besoin d’aide pour garder leurs enfants en leur absence. Le boulot ne demande pas de qualification spécifique et la plupart des étudiants ont déjà l’habitude de dépanner papa ou maman quand il s’agit de garder petite sœur ou petit frère à la maison.

Le babysitting est un bon plan puisqu’on peut toujours réviser lorsque l’enfant dort. Les adultes sélectionnent uniquement les profils sérieux. Donc, mieux vaut bien présenter son profil sur les sites d’annonce.

Le soutien scolaire

Une autre alternative consiste à faire du soutien scolaire. Il n’est pas requis d’avoir une âme de pédagogue pour apprendre sa matière préférée à un élève. Le soutien scolaire réalisé par un étudiant est très apprécié puisque la transmission de connaissances passe mieux entre les jeunes. L’activité permet d’obtenir 9 euros par heure.

Le tarif peut monter jusqu’à 15 euros avec le temps. Proposer un cours particulier est aussi une occasion de réviser.

Travailler en tant que surveillant

D’autre part, pourquoi ne pas faire le surveillant ? Certains établissements scolaires engagent les étudiants pour surveiller les enfants lorsqu’ils sont en dehors de la salle de classe. Cependant, la surveillance demande un emploi de temps bien huilé puisqu’il faut du temps pour prendre en charge les élèves. Si le fait de parcourir le lycée à longueur de temps ne vous intéresse pas, il y a aussi le travail de surveillant de bibliothèque. Le boulot consiste à faire régner l’ordre dans l’établissement, à orienter les visiteurs vers la bonne section et à renseigner.

Revendre tous les objets qu’on utilise plus

En outre, la vente d’objets inutiles est aussi un moyen rapide pour subvenir à ses besoins dans les moments difficiles. Collectionner les livres ou les vieux vêtements peut rapporter gros lors d’un vide grenier ou d’un vide dressing.

Il suffit d’informer ses contacts de la liste d’objets disponibles à mettre en vente et ils viendront d’eux-mêmes lorsqu’un bien se trouve être intéressant. Avant de vendre vos anciennes affaires, vous pouvez les remettre en état en donnant un coup de nettoyage. Cette opération augmentera la valeur de la marchandise d’occasion.

Ouvrir un compte bancaire et empocher des bonus

Encore plus facile, certaines institutions bancaires proposent une prime lors de l’ouverture d’un compte chez eux. La banque offre environ 80 euros lorsque le compte est créé.

Il suffit tout simplement de remplir les conditions imposées par le groupe est l’argent est à vous. Bien sûr, il n’est pas obligatoire d’utiliser le compte après son ouverture ou même de le garder ouvert.