5 choses à savoir sur la vie des monoparentaux

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Père et fille

Père et filledagon/Pixabay

Élever un enfant à deux n'est déjà pas une tâche facile, alors comment s’organisent les parents monoparentaux ? Pour mieux comprendre leurs modes de vie, voici 5 anecdotes à savoir sur ces vaillants soldats.

Une famille monoparentale requiert beaucoup de travail

Avec un rythme de vie toujours effréné, les parents monoparentaux doivent valser entre leur travail et l’occupation de leurs enfants. Pourtant, avec un seul revenu, ce n’est pas toujours évident. Ils ont rarement le temps de penser à eux, donc, tomber malade serait une catastrophe pour eux. Et pourtant, il est difficile de demander de l’aide. En effet, selon les études, les parents monoparentaux ont souvent un sentiment de culpabilité vis-à-vis de leur entourage, « ce ne sont pas eux qui ont eu cet enfant après tout ». Comme un soldat se préparant à la guerre afin de sauver son pays, les monoparentaux luttent avec hargne pour que sa petite se sente bien.

Ne les comparez pas à un conjoint constamment absent

Même si votre partenaire se trouve rarement à la maison, toujours occupé par le travail ou travaillant à des heures indues, n’oubliez pas qu’à un moment donné, il sera là pour vous, et s’il travaille, c’est pour vous. Les monoparentaux, quant à eux, remuent ciel et terre pour garder un niveau de vie stable, étant donné que leur famille n’a qu’une seule source de revenus.

Ils sont les seuls maîtres de leurs succès et leur défaite

Toujours sous pression, les monoparentaux ne pouvant rien attendre des autres, ils se démènent jour après jour pour faire de leur mieux. Quand des problèmes surviennent, ils sont seuls à essayer de les résoudre tout en essayant de rester calme aux yeux de leurs enfants. Une tâche pas facile du tout. En cas de réussite, ils peuvent au moins se réjouir de le devoir qu’à eux et à eux seuls. En d’autres termes, c’est surtout une question de fierté.

Leur niveau de vie est souvent en chute

Selon une étude, le niveau de vie des familles monoparentales est de 35% inférieur à celui d’une famille normale. En effet, la séparation entraîne une baisse sur leur niveau de vie, ils doivent gérer seul le loyer, le chauffage, l’assurance, et tout ce qui va avec. Il faut avouer qu’avec un seul salaire s’entretenir et entretenir ses enfants n’est pas une mince affaire. Il faut savoir s’organiser, en essayant de limiter les dépenses inutiles, il est donc normal que les parents monoparentaux ne puissent se payer le luxe de se faire plaisir, comme faire le shopping pour les mères célibataires par exemple.

Les enfants des monoparentaux sont souvent fragiles émotionnellement

Que ce soit des enfants en bas âge ou d’adolescents, la situation reste la même, il est primordial de bien les entourer pour qu’ils puissent accepter tous les changements qui surviennent dans leurs vies. Par rapport aux adultes, les enfants sont plus fragiles émotionnellement, la situation est donc plus délicate pour eux. N’oubliez pas que ces enfants subissent aussi la séparation avec un membre de leur famille. N’étant pas souvent en âge de comprendre, il leur est difficile de trouver leurs repères. Les parents monoparentaux doivent alors faire de leur mieux pour que leurs enfants puissent se sentir mieux, surtout face aux regards des autres.