Le mariage pour tous dans le monde

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Symbole gay

Symbole gayKurious/Pixabay

Le mouvement du mariage pour tous répond à une demande de statut politique égale pour les couples hétérosexuels et homosexuels. Ces dernières décennies, il a gagné de nombreux territoires.

Lancé par les Pays-Bas en 2000, il est maintenant légalisé dans une douzaine d’autres pays depuis. En 2017, ils étaient 29 à l’avoir officiellement légalisé, le dernier étant l’Australie cette même année.

Quels pays ont adopté le mariage pour tous ?

En Europe

Ce sont les Pays-Bas qui y ont lancé le mouvement. Les couples homosexuels ont acquis les mêmes droits que les couples hétérosexuels en décembre 2000. Les lois afférentes sont entrées en vigueur en avril de l’année suivante et ont lancé une vague de législations similaires à travers le monde. En janvier 2003, la Belgique a rejoint le mouvement, suivie par l’Espagne en juillet 2005. En 2009, c’est d’abord la Norvège en janvier, puis la Suède en mai qui légalisent le mariage pour tous. Puis le mouvement gagne le Portugal et l’Islande juin 2010. Viennent ensuite le Danemark en juin 2012, la France en mai 2013 et l’Angleterre et le Pays de Galles en juillet de la même année. L’Écosse légalise le mariage pour tous en décembre 2014, suivi du Luxembourg en janvier 2015, puis la même année la Finlande en février, l’Irlande et le Groenland (région autonome du Danemark) en mai. Et finalement, en 2017, ce sont l’Allemagne en juin, Malte en juillet et l’Autriche en décembre qui acceptent le mariage pour tous.

En Amérique du Nord

Le Canada a légalisé le mariage pour tous depuis juillet 2005, tandis que les États-Unis ne l’ont légalisé que 10 ans plus tard, en juin 2015.

En Amérique Centrale et du Sud

Le mariage pour tous est légal au Mexique depuis décembre 2009 et en Argentine depuis juillet 2010. En 2013, ce sont le Brésil et l’Uruguay qui rejoignent le mouvement pendant le mois de mai, suivis par la Colombie quelques années plus tard, en avril 2016. Tout récemment, le Costa Rica où les élections ont été gagnées par un parti soutenant le mariage pour tous.

En Océanie

La Nouvelle-Zélande a adopté le mariage pour tous en avril 2013, et l’Australie en décembre 2017.

En Afrique

L’Afrique du Sud a légalisé le mariage pour tous en novembre 2006, et est devenu le premier pays d’Afrique et le premier pays de l’hémisphère Sud à l’accepter. Cependant, des mariages entre femmes sont traditionnellement célébrés au Kenya chez les Gikuyu, les Namdi et les Kambas. Au Nigéria, les activités homosexuelles entre hommes sont interdites, mais pas entre femmes, notamment chez les Igbo, où une femme veuve et sans enfant peut se marier à une autre femme pour perpétuer sa lignée.

Les pays défavorables au mariage pour tous

Certains pays et territoires sont encore farouchement opposés au mariage pour tous, comme l’Arménie où la population s’y oppose à 96%, les Bahamas (90% d’opposition), Bélize (91.6% d’opposition), la Bosnie Herzégovine, la Bulgarie, la Chine, la République Dominicaine, le Salvador, la Géorgie, la Guyane, Haïti, le Honduras, le Kazakhstan, la Lituanie, la Moldavie, le Paraguay, le Pérou, la Pologne, la Russie, la Serbie, la Slovaquie, la Corée du sud, le Suriname, l’Ukraine et la plupart des pays d’Afrique.