Le syndrome de la chaise vide, c’est quoi ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille

StockSnap/Pixabay

Le syndrome de la chaise vide est un sentiment de solitude profonde provoquée par la perte d’une personne. Le sujet se sent seul au monde malgré les efforts de ses proches.

Comment lutter contre le syndrome de la chaise vide ?

Considéré plutôt comme un mal-être qu’une maladie ce syndrome nécessite toutefois des efforts venant de la personne concernée pour faire disparaître le sentiment de vide profond qui l’envahit.

Admettre le fait d’être affecté par ce syndrome

Le déni est un blocage qui entrave tout processus de guérison lorsqu’il s’agit de régler des problèmes psychologiques comme le syndrome de la chaise vide. Le premier pas vers la réalité est donc d’admettre en souffrir.

Il ne faut pas avoir honte de sortir du silence, car c’est une situation de détresse qui peut arriver à tout le monde et il se soigne facilement contrairement à ce vous pensez.

Le traitement est plus psychique que physique, car tout est dans votre tête. Si vous décidez d’aller bien vous le serez et inversement.

Acceptez l’aide de vos proches

Le premier symptôme de ce mal-être c’est de ne voir que le néant autour de soi une fois que la personne qui nous est proche est partie en raison d’une séparation ou à cause de la mort. Les autres ne comptent plus et même leur présence vous est indifférente. Ils n’existent tout simplement plus à vos yeux.

Il faut accepter l’aide de vos proches pour effacer petit à petit le vide qui remplit votre cœur et votre esprit. Ils sont des moteurs de motivation qui vous font voir la vie du bon côté pour vous permettre d’aller de l’avant.

Avoir une mentalité de battant

Ce syndrome de la chaise vide fait partie d’une série de mal-être psychique qui se soigne avant tout avec une motivation mentale solide et déterminée. Il faut se dire que toute séparation n’est pas la fin d’une vie et qu’au contraire c’est le commencement d’une nouvelle aventure vers d’autres horizons.

Rien n’arrive par hasard dans la vie et tout ce qui vous arrive provient toujours de vos actes antérieurs. Il est cependant inutile de s’acharner sur son sort, car toute situation aussi larmoyante est-elle peut être vaincue avec une mentalité de battant et un caractère tenace.

Accepter le cycle de la vie

Il faut se dire que tout passe dans la vie et que rien ni personne n’est éternel. Les gens entrent et sortent de votre vie, mais il ne faut jamais construire votre bonheur sur leur présence, car vous êtes le seul acteur de votre bien-être.

Dites-vous que vous serez tout le temps déçu si vous vous appuyez sur les autres pour vous sentir bien dans la peau.

Plus vite vous saurez vous résigner à cette réalité plus vite vous serez plus apaisé dans votre fort intérieur pour ne plus vous sentir seul. Le syndrome de la chaise vide disparaîtra petit à petit pour ne plus revenir.