Les prénoms des rois de France

Par Falimalala 
 4 minutes
Famille

Avant la Révolution française de 1792, il y avait le Monarchie française, une époque où des rois se succédaient, mais le plus étonnant c’est qu’ils portaient presque tous les mêmes prénoms.

Pourquoi les rois de France se prénommaient presque tous Philippe, Louis ou Charles ?

Parmi les prénoms des rois de France, les plus utilisés sont Louis, Charles et Philippe (avec des numéros ou autres signes pour les distinguer), mais pour quelles raisons ?

Clovis, le 1er roi des Francs, y est pour quelque chose

C’est en 481 (dynastie mérovingienne) que la Monarchie française avait commencé et le premier roi était Clovis Ier (le roi des Francs). C’est ensuite ce prénom (Clovis) qui avait été décliné pour avoir le prénom Louis, mais pour cette déclinaison, il existait 2 théories : la première était que le U et le V, en vieux Français, avaient la même iconographie et qu’avec le temps, le C a disparu pour obtenir « Lovis » qui devient donc « Louis ».

Pour ce qui est de la 2nde théorie, en latin Clovis se traduit en Chlodovicus, se déformant en Ludovicus et qui signifie Louis en français. Ainsi, la raison pour laquelle le prénom de plusieurs rois était Louis n’est autre que le fait de rendre hommage au 1er roi Clovis.

Cependant, Clovis n’est pas Louis Ier vu que ce dernier (appelé aussi Louis le Pieux) était le fils de Charlemagne (qui ont tous 2 régné pendant la dynastie carolingienne).

L’aîné porte le nom du grand-père et le cadet celui du père

Au début de la dynastie capétienne (succédant le temps des Carolingiens), le prénom Louis n’était pas utilisé parce qu’il avait une forte connotation carolingienne, ainsi, pendant un certain temps ce prénom a disparu du trône.

Toutefois, il revient après le règne du roi Philippe Ier (un prénom inhabituel et original) qui a décidé de prénommer son enfant « Louis », et vu que chez les capétiens, le fils aîné portait le nom de son grand-père et le cadet celui de son père. C’est donc pour cela que les prénoms des rois entre 1060 et 1322 étaient soit Philippe soit Louis.

Pas de descendance mâle

Ces 2 prénoms étaient moins utilisés après la fin des temps des Capétiens, qui ont été succédés par les Valois. En effet, ni le roi Louis X ni son frère cadet Philippe V n’avaient d’héritier mâle, ils laissaient donc la place à leur frère Charles IV qui n’en avait pas non plus. Ce dernier était alors contraint de céder le trône à son cousin germain Philippe VI, c’était le début de la dynastie des Valois, dynastie où le prénom Charles était le plus utilisé.

Début de la dynastie des Bourbons

La dynastie des Valois était terminée en 1589 quand le roi Henri III était assassiné ne laissant aucune descendance mâle, donnant ainsi la place à la dynastie des Bourbons (c’est à la descendance du 6em fils de Louis IX, le roi Henri IV, de reprendre le flambeau vu l’absence d’héritier mâle des autres).

Cependant, un problème résidait : Henri IV était protestant alors qu’à cette époque la guerre entre les catholiques et protestants faisait rage, il s’était alors converti en catholique en 1593. En voulant confirmer sa légitimité (il n’aurait pas eu le trône sans sa filiation avec Louis IX) et en signe d’attachement au catholicisme, il avait prénommé son fils aîné Louis et depuis cet évènement, tous les fils aînés des rois de France s’appelèrent Louis.