Qu’est-ce que l’allégorie de la cave ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille
Homme, sombre

Homme, sombrePhotoVision/Pixabay

Le siècle de la lumière était l’époque où les enseignements ne connaissaient plus de frontières. Les philosophes tentent d'inciter l’homme à appréhender le monde des idées à leur façon dont l’allégorie fait partie.

Que signifie l’allégorie de la cave ?

Allégorie

Vous pouvez comprendre par allégorie un style adopté pour acquérir un éclaircissement d’une notion ou d’une conception. Des philosophes en usent dans l’émission et l’explication de leurs hypothèses. Les philosophes comme Socrate, Pythagore et bien d’autres optaient pour des métaphores ou des images pour aider leurs disciples à mieux comprendre. C’est le cas de Platon qui s’usait de la peinture et la sculpture dans ses approches.

Allégorie de la cave

Voici une explication simplifiée de cette allégorie afin de vous aider à mieux cerner cette théorie. Platon débroussaillait cette hypothèse par une peinture d’un prisonnier enchainé dans une caverne. Face au mur, il ne peut voir que ce qui se passe devant lui. Quand le soleil émet la lumière du jour et que cette lueur pénètre l’entrée de la cave, la luminosité reflète une ombre sur le mur. C’est ce que le prisonnier voit et c’est ce qu’il croit de réel et de vrai. Il ne connait aucune autre réalité que ce qu’il sent par ses sens et ses yeux lui montrent cette ombre qui n’est qu’une réalité fausse ou faillible. Si ce captif sera tiré par force vers cette lumière à l’entrée de la cave, il sera envahi de peur, de doute, d’hésitation car cette situation lui sera très étrangère à celle qu’il croyait être le réel.

Comment doit-on concevoir cette théorie dans notre quotidien ?

Accepter l’existence du monde des idées

Platon vous convint que le monde des idées qu’il appelle un monde intelligible est réel. Il avance même que l’homme en est composé vu qu’il possède une âme qui n’est pas perceptible par les sens. Cette partie de nous est dans une cave qu’est notre corps appartenant au monde sensible, qui peut être touché. Nous ne sommes pas uniquement notre corps étant donné que nous pouvons penser et réfléchir. Nous sommes donc une « idée ».

Apprendre à avancer vers un univers parfait

Ce monde parfait est le monde de ceux qui savent libérer leurs idées de leur physique pour tenter d’acquérir d’autres connaissances et de ne pas se limiter à une certitude, à une compréhension ou à une conviction du moment pouvant se mettre en travers de la réalité comme l’intelligence très limitée de l’homme de la caverne. Il croit détenir une vérité, sa vérité à lui. Ce qui serait un travail gigantesque, c’est de l’orienter vers une autre réalité qui choque, qui enlève son assurance et sa confiance et le met dans une situation inconfortable de doute et de peur. Pourtant, les philosophes considèrent le monde des idées comme un univers illimité de l’intelligence rendant possible de se tourner vers chaque côté et pénétrer même ce qui n’est pas visible comme l’univers de l’existence d’un être suprême habitant les cieux.