Savoir gérer les crises d’un enfant autiste

Par Falimalala 
 3 minutes
Famille

Un enfant atteint d’autisme est dans la majeure partie du temps sujet à des crises. Gérer ses crises n’est pas toujours évident pour les parents, et elles peuvent être dangereuses pour l’enfant. Agir vite est la seule solution. Mais comment être efficace ?

Restez calme et rassurant

Les raisons d’une crise chez un enfant autiste sont souvent les mêmes : l’enfant se sent perdu, ne retrouvant plus ses repères, il commence à être frustré et effrayé. Lui crier dessus ou le frapper ne sera d’aucune utilité, au contraire, cela ne fera qu’aggraver la situation. L’enfant a besoin d’être rassuré et de se retrouver, soyez donc patient et faites preuve d’empathie.

Favorisez le rapprochement

Il se peut dans certains cas que la pression corporelle fasse un effet antidépresseur sur l’enfant. Prenez votre enfant dans vos bras et dites-lui des phrases rassurantes. Cependant, ne l’obligez pas à vous faire un câlin s’il ne veut pas.

Laissez-le s’isoler

Afin de retrouver ses repères, laissez votre enfant se calmer en s’isolant dans un lieu que vous jugerez rassurant pour lui, comme sa chambre par exemple. Étant donné que la plupart des crises sont dues à un excès d’excitation. Pour s’en sortir, éloignez-le de cette source d’excitation vers un lieu plus calme. Le temps qu’un enfant reprenne de ses émotions dépend de l’envergure de la crise. Pour une petite crise, quelques minutes suffiront à le calmer, tandis que pour une énorme crise, cela pourra durer jusqu’à 15 minutes minimum.

Demandez de l’aide

Si vous sentez que vous n’êtes pas en mesure de gérer la crise de votre enfant, n’attendez pas plus longtemps et demandez de l’aide. Il se peut qu’un de vos parents ou votre sœur puisse mieux calmer votre enfant. Choisissez une personne en qui il a confiance, sinon cela ne servira à rien.

Méfiez-vous des environnements trop peuplés

Les endroits tels que les centres commerciaux ou les parcs attractions sont des endroits qui sont trop stimulants pour les enfants autistes. En effet, trop de bruit ou de mouvement peut le submerger très facilement, et l’excès de stimuli peut causer d’importantes crises pour l’enfant.

Soyez à l’écoute

Montrez à votre enfant que vous vous intéressez à lui. Posez-lui des questions sur son état et cherchez à le comprendre avant de le juger. Avec cette méthode, vous pouvez créer un sentiment de confiance entre vous et votre enfant, il lui sera donc plus facile de s’ouvrir à vous.

Ne changez pas sa routine

La routine est un moyen pour maintenir une stabilité dans le quotidien d’un enfant autiste. Un enfant autiste crée le plus souvent cette routine pour se sentir en sécurité, n’essayez donc pas de le brusquer en changeant ses habitudes. Lorsqu’un changement est nécessaire, expliquez-lui, le plus calmement possible en le répétant jusqu’à ce qu’il comprenne. Il est donc indispensable de le prévenir quelques jours à l’avance pour qu’il puisse s’y préparer mentalement.

Félicitez ses efforts

Certaines activités relèvent d’un énorme défi pour les enfants autistes. Si votre enfant réussit un exploit, montrez-lui que vous êtes fier de lui et encouragez-le à poursuivre ses efforts. Les encouragements et les marques d’affection sont extrêmement importants pour l’épanouissement d’un enfant, qu’il soit autiste ou non.