Parfumer son jardin avec la jacinthe

Par Falimalala 
 3 minutes
Jardinage

La jacinthe est une plante très appréciée en horticulture. Sa forme unique et ses couleurs éclatantes attireront facilement les regards sur votre jardin. Pourtant, savoir la cultiver n’est pas donné à tout le monde.

Quelles sont les exigences de la jacinthe en culture ?

Une bonne connaissance de l’espèce pour une culture adéquate

La jacinthe ou Hyacinthus est une plante à bulbe reconnue pour sa forte rusticité. Il en existe deux espèces en particulier. La première est la jacinthe hybride à gros bulbes et à écailles. Elle est très facile à reconnaître avec ses feuilles linéaires vert foncé et ses fleurs tubulaires de petite taille. Ces dernières sont regroupées en grappe dressée et se présentent sous différentes couleurs. Elles dégagent aussi une très bonne odeur printanière. Il existe certaines variétés à fleurs doubles.

La deuxième espèce est la jacinthe des bois. Les scientifiques la nomment Hyacynthoides non-scripta. Ses tiges se dressent à une quarantaine de centimètres par rapport au sol. Aussi parfumée que la première, cette fois-ci, la floraison en grappe se présente en forme de clochettes pendantes. Les fleurs sont de couleur bleue.

Planter en automne pour orner le printemps

Dans le calendrier de plantation de la jacinthe, la mise en terre doit se faire en automne, c’est-à-dire de septembre à novembre. La raison est que cette plante a besoin d’une exposition au soleil ou d’une ombre légère. Ainsi, la floraison est prévue pour les mois de mars à mai. À cette période-là, sa portée atteint déjà les 15 à 20 cm.

Ses caractéristiques édaphiques se résument à un sol fertile, léger et bien drainé. Pour se faire, incorporez-y un mélange de sable, de la terre de bruyère ou de terreau. Il est conseillé d’enterrer le bulbe à une dizaine de centimètres de profondeur et attendre ensuite le dessèchement des feuilles avant de déterrer. Il ne reste plus qu’à les laisser dans un local sec et obscur et attendre l’automne. Vous pouvez aussi choisir de le laisser en place.

Comment utilise-t-on la jacinthe ?

Une espèce à usage multiple

La jacinthe est une espèce décorative utilisée comme bordure de jardin, sur un massif, rocaille, ou encore en jardinière. Bien qu’elle soit plus appréciée en dehors des maisons, elle peut s’adapter à une culture en pot sur les vérandas ou les fenêtres. Ce sont les variétés multiflores qui sont les plus adaptées à la potée.

La jacinthe produit une belle association florale avec les narcisses et les tulipes hâtives. Les tulipes triomphes sont plus en harmonie avec les variétés de jacinthe qui tardent un peu à fleurir. Elle offre une bleue superbe avec le Bleu de Delft ou l’Ostara. Ces espèces donneront une ambiance des plus joviales à votre espace extérieur.

Une espèce qui demande de l’entretien

Même si la culture de la jacinthe est facile. Il faut penser à effectuer quelques entretiens. Les fleurs fanées, par exemple, donnent une mauvaise esthétique à la plante. Il faut les enlever régulièrement. Après la floraison, il faut couper les feuilles pour permettre aux fleurs de se développer. En hiver, la jacinthe a aussi besoin de fumier. Il faut savoir que la jacinthe en pot ne fleurit qu’en intérieur. Après leur floraison, mettez-la en terre pour lui permettre d’avoir un cycle floral de deux ans.

Avec ses différentes colories et sa bonne senteur, la jacinthe hybride fera de votre jardin un espace paradisiaque.