Bébé et la poussée dentaire

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Bébé, dents, chapeau, sourire

Bébé, dents, chapeau, sourirePojpe/Pixabay

L’apparition des dents primaires, ou dents de lait peuvent passer inaperçue chez certains bébés. Pour d’autres, elle s’accompagne de plusieurs symptômes. Cet article vous aide à mieux comprendre les poussées dentaires de bébé.

Quels sont les symptômes de la poussée dentaire ?

Les poussées dentaires peuvent s’accompagner :

  • De fièvre,
  • D’une modification du comportement de l’enfant : il mange moins que d’habitude, s’irrite et pleure facilement, a tendance à beaucoup saliver et à mordiller, etc,
  • De gencives légèrement gonflées,
  • De joues rouges,
  • De diarrhée,
  • D’un kyste d’éruption sur la gencive qui annonce la percée d’une dent.

Il n’est pas rare que bébé refuse la tétée durant les percées, car la succion peut s’avérer douloureuse.

Quand ont lieu les poussées dentaires ?

Les poussées dentaires se produisent en moyenne à partir de 6 mois. Elles peuvent survenir plus tôt, dès 4 mois, ou plus tard, vers 12 mois. Mais en général, un enfant a toutes ses dents à 3 ans. Les dents ne poussent pas à la même allure, le rythme pouvant varier d’un bébé à l’autre.

Ce sont souvent les incisives inférieures et supérieures qui percent en premier, suivies des incisives latérales, des molaires, des canines et des deuxièmes molaires. Les dents primaires cèderont leur place aux dents d’adultes à partir de l’âge de 6 ans.

Comment apaiser les poussées dentaires ?

En plus d’être douloureuses, les percées dentaires sont aussi fatigantes pour bébé. Il est indispensable de lui prodiguer quelques soins afin de le soulager.

L’homéopathie

Il est possible de recourir à l’homéopathie pour soulager les poussées dentaires de bébé. Il est pourtant essentiel de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant tout traitement.

L’anneau de dentition

L’anneau de dentition permettra au bébé de soulager la douleur. Il va s’en servir pour masser ses gencives. Certains modèles se dotent de picots coniques ou arrondis favorisant la percée des dents. L’anneau de dentition peut être réfrigéré.

Le froid permettra encore plus de soulager la douleur. Il ne faut cependant jamais congeler l’anneau. Il faut de préférence miser sur un modèle incassable, qui soit assez gros pour ne pas pénétrer entièrement dans la bouche de bébé.

Les gels dentaires

Un gel gingival peut être appliqué plusieurs fois par jour sur la gencive douloureuse. Le produit ne devra pas être appliqué avant d’allaiter, car il contient généralement un antiseptique et un anesthésiant local, pouvant engourdir la langue de l’enfant.

En plus d’apaiser la douleur, il prévient également les risques d’infection. Il faut toujours se référer à l’avis d’un médecin avant d’avoir recours à un gel dentaire pour soulager bébé.

La débarbouillette

À défaut d’anneau ou de gel, une débarbouillette fera aussi bien l’affaire. Il suffit de l’imbiber d’eau froide, et de l’utiliser pour frotter doucement la gencive douloureuse. Bébé pourra même la mâchouiller, à condition d’être bien surveillé.

Des lingettes dentaires permettront de prendre soin des petites quenottes de bébé tout en lui assurant une bonne santé bucco-dentaire. Il est aussi possible d’utiliser une brosse à dents conçue spécialement pour brosser doucement les gencives des petits bouts.