Comment maîtriser ses émotions ?

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Femme effondrée

Femme effondréeCounselling/Pixabay

Les émotions font partie intégrante de nos vies, et nous aident à avancer. Elles nous motivent à entreprendre des choses et à nous dépasser, mais si elles nous dirigent, elles peuvent nous handicaper. Découvrez ci-après comment les maîtriser pour reprendre le contrôle.

Le produit qui vous sauve tout de suite

Deux extrêmes

Nos émotions peuvent varier entre deux extrêmes : on a par exemple la fureur d’un côté, et l’euphorie de l’autre. Il y a les larmes de douleur, et les sacrifices faits par amour. Sans l’ombre d’un doute, les émotions dictent nos pensées, nos intentions et nos actions, et leur autorité est souvent supérieure à la logique de notre esprit. Mais lorsqu’une personne agit trop vite sur l’impulsion de ses émotions, ou sur la base de « mauvaises » émotions, elle peut en arriver à le regretter.

Comme toutes choses de la vie, il est bon de se laisser guider par son cœur, mais il ne faut pas oublier d’emmener son cerveau avec soi. Cela ne signifie pas qu’il faille arrêter de faire les choses par amour, ou arrêter de ressentir de la joie à l’annonce de bonnes nouvelles. Ce sont les émotions négatives qu’il faut apprendre à manipuler avec la plus grande attention.

Le côté obscur des émotions

Les émotions négatives, comme la colère, l’envie ou le ressentiment, ont tendance à échapper à notre contrôle, surtout sur le vif. Avec le temps, elles peuvent envahir l’esprit d’une personne comme un jardin par de mauvaises herbes, et finir par dominer son quotidien. A

vez-vous déjà rencontré une personne constamment aigrie et de mauvaise humeur ? Elles ne sont pas nées ainsi, mais elles ont laissé des émotions négatives bouillonner en elles tellement longtemps qu’elles s’y sont habituées.

Comment contrôler les émotions?

  • Ne réagissez pas tout de suite, car cela pourrait déclencher des réponses émotionnelles et aggraver la situation. Il est certain que vous direz ou ferez des choses que vous regretterez plus tard. Avant de donner une réponse émotionnelle, prenez une grande inspiration et essayez de calmer la vague qui semble monter en vous. Éloignez-vous un temps si nécessaire, et rappelez-vous que cette situation est temporaire. Une fois calme et la tête reposée, reprenez la situation là où vous l’avez laissée.
  • Trouvez un exutoire sain, comme le sport, ou une passion qui vous fait vous sentir bien, ou mieux. Les émotions ne doivent pas être mises en bouteille. Vous devez les laisser s’exprimer de manière saine pour pouvoir avancer. Si la colère est votre problème, canalisez-la dans un sport. Si c’est l’incompréhension qui vous mine essayez de mettre vos pensées par écrit pour y voir plus claire.
  • Pratiquez l’activité qui vous permette de vous libérer de ce trop-plein d’émotion de manière saine.
  • Prenez du recul, et demandez-vous par exemple si cela aura de l’importance dans six mois. Est-ce bien utile de se fâcher aussi fort, ou vaut-il mieux laisser passer le temps ? Le plus souvent, vous réaliserez que vous aurez réagi de manière démesurée. Et cette réalisation est le premier pas vers la guérison.
  • Accordez-vous votre propre pardon dans ces moments-là, et comprenez que vous êtes humain. L’être humain a la faculté de s’améliorer, et en accomplissant ce travail sur vous-même, c’est exactement ce que vous êtes en train de faire.
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (62 notes, une moyenne de : 4,15 sur 5)