Éviter un étouffement: la manœuvre de Heimlich

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Secouriste, ambulances

Secouriste, ambulancesMRI/Pixabay

L’étouffement survient lorsque l'on a avalé de travers et qu'un corps étranger vient à se frayer un chemin dans les voies respiratoires. Un étouffement peut être fatal, c'est pourquoi il faut connaître les manœuvres d'expulsions efficaces

Que faire lors d’un étouffement ? Qu’est-ce que la manœuvre de Heimlich ?

Un étouffement des voies respiratoires peut être très dangereux. Une personne qui s’étouffe ne peut pas parler. Si elle n’est pas sauvée à temps, la personne peut mourir. D’où la nécessité de connaître les gestes de premiers secours:

  • Premièrement, il faut reconnaître la situation. La victime a avalé de travers, elle garde la bouche ouverte et n’arrive plus à émettre aucun son. Elle peine à respirer, et s’agite.
  • Il est nécessaire d’évaluer l’importance de l’étouffement et réagir avant qu’il ne soit trop tard.
  • Encouragez la victime à tousser.
  • S’il ou elle n’y parvient pas, portez une à cinq tapes dans son dos.
  • En cas d’échec, la méthode de Heimlich peut ensuite être employée.

La manœuvre de Heimlich fait partie des méthodes de secours faciles à appliquer et est une des plus efficaces permettant de libérer les voies aériennes de l’adulte et de l’enfant de plus d’un an qui se trouvent totalement obstruées par un corps étranger.

Toutefois, la manœuvre de Heimlich ne doit être pratiquée que si l’objet inhalé reste mobile et provoque une asphyxie redoutée, c’est-à-dire que l’air est totalement bloqué, que la personne qui s’étouffe ne peut plus ni tousser ni respirer.

Comment pratiquer la manœuvre de Heimlich ?

Commencez par refaire les premières manœuvres citées précédemment. Mettez ensuite la victime en position debout, de préférence. Vous pouvez aussi la mettre assise.
Les gestes de secours pour effectuer la manœuvre de Heimlich consistent à comprimer par le bas, les poumons. La surpression que vous aurez créée aura alors pour effet de déloger l’objet coincé.

  • Pour cela, il vous faut vous placer derrière la victime avec l’un de vos pieds entre les siens.
  • Mettez un poing fermé vers le haut, dans le creux de son estomac, sous ses cotes et au-dessus de son nombril.
  • Placez votre autre main par-dessus votre poing tout en veillant à bien écarter les avant-bras.
  • Exercez ensuite de fortes tractions vers vous et vers le haut en un mouvement, dans le but de pousser les viscères de la victime sous ses poumons. Effectuez une pause après chaque mouvement avant de recommencer.

Si la victime de l’étouffement est un bébé ou un enfant de bas âge:
Commencez par pratiquer un clapping, c’est-à-dire,

  • Mettez le bébé ou l’enfant à plat ventre, en travers des genoux et sa tête vers le bas.
  • Mettez une main sur son dos et frappez dessus à coup sec avec votre autre poing.

En cas d’échec, c’est-à-dire, que l’enfant n’arrive pas à recracher le corps étranger qui l’étouffe, pratiquez les mêmes manœuvres de Heimlich que pour un adulte, mais en les adaptant à la taille de l’enfant.