Fièvre : à partir de quelle température ?

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé

Une élévation de température chez l’homme est souvent considérée comme un signe d’alerte. Lorsque le corps fonctionne normalement, la température corporelle doit en effet être constante. Généralement, on peut parler de fièvre lorsque la température dépasse les 38°C.

Le produit qui sauve

Toutefois, il n’y a pas toujours lieu de s’inquiéter, car une fièvre n’est pas forcément synonyme de gravité.

À partir de quelle température a-t-on la fièvre ?

La multiplication des microbes et des bactéries pousse naturellement notre organisme à augmenter la température corporelle. Ce mécanisme aide nos leucocytes à mieux combattre les infections. S’il s’agit d’une réaction normale de notre corps, à partir de quelle température doit-on alors commencer à s’inquiéter ?

La température critique chez l’enfant

Les enfants réagissent différemment face à une augmentation de la température. Chez les nourrissons, une consultation médicale est obligatoire dès lors que l’on constate une élévation anormale de la température, surtout si cette dernière s’accompagne de pleurs, de cris ou d’autres symptômes. Le médecin pourra diagnostiquer l’origine de la fièvre et traiter la maladie sous-jacente en conséquence. Chez les plus grands, la fièvre peut être très bien supportée. Les enfants continuent alors à manger, boire et jouer normalement même avec 38°C de température.

Dans la majorité des cas, la température baisse d’elle-même au bout de 2 à 3 jours, sans qu’aucun traitement n’ait été administré. Il est important toutefois de surveiller régulièrement l’état général de l’enfant pour prévenir un changement brusque de température ou de comportement. Il sera alors indispensable de consulter en urgence un médecin qui pourra prescrire un traitement adapté à la maladie dont souffre l’enfant. La prise de température dans l’oreille ou dans le rectum permet d’obtenir des résultats plus fiables pour les enfants de 2 à 5 ans. Pour les plus de 5 ans, la température peut être prise dans la bouche.

La température critique chez l’adulte

De nombreuses raisons peuvent provoquer une augmentation temporaire de la température corporelle. La variation est souvent de l’ordre de 1°C. Chez la femme par exemple, on note un léger changement de température autour de la période d’ovulation. De même, l’organisme a tendance à se réchauffer après des efforts physiques. Il faut toutefois commencer à s’inquiéter lorsque la température corporelle atteint ou dépasse les 38°C, surtout si ce symptôme s’accompagne de maux de tête, de courbatures ou de fatigue. Du repos ainsi que la prise de paracétamol, durant 2 ou 3 jours, permettent généralement de guérir la fièvre.

On peut aussi avoir recours à des remèdes naturels pour soulager les symptômes efficacement dans le cas où ces derniers sont mal supportés ou si la fièvre est très élevée. Si cette dernière persiste plus de 3 jours, il faut consulter de suite un médecin, car la fièvre peut cacher une infection ou une maladie beaucoup plus grave. Même avec 40°C de fièvre, de nombreuses personnes ne présentent toutefois aucun symptôme alarmant. Elles n’ont donc pas besoin d’une prise en charge médicamenteuse. La température baisse d’elle-même au bout de quelques jours.

Ayez à disposition

Voici des produits que vous devez avoir chez vous.