Les causes possibles d’une douleur au talon

Par Falimalala 
 3 minutes

Santé

Pieds nus

Pieds nus Pexels/Pixabay

Le mal au talon fait partie des douleurs les plus insupportables. Lorsqu’on marche ou quand le talon est au contact avec le sol, on ressent alors une vive douleur.

Quelles sont les causes de la douleur au talon ?

Une épine calcanéenne

Il s’agit d’une pathologie qui se manifeste par une affliction aiguë au talon ou la talalgie. L’apparition progressive de cette douleur est essentiellement due à une longue période prolongée d’appui sur cette zone.

La talalgie plantaire est responsable du développement de micro-déchirures dans la structure du calcanéum et forme une épine calcanéenne.

La fracture du calcanéum

La douleur au talon est également due à une fracture du calcanéum suite à une chute imprévisible du pied. En chutant, le talon subit un léger amortissement à causes de la répercussion.

Même après une prise en charge médicale, le talon a toujours tendance à conserver les mauvais impacts. Sur ce, l’évolution de la fracture peut évoluer en une arthrose.

Le rhumatisme inflammatoire

Une douleur due au rhumatisme n’est pas toujours reconnaissable durant une marche, mais surtout pendant un repos du soir. Les afflictions se réveillent pendant la nuit et entrainent des sensations de picotement dans le pied.

Une semelle trop haute

Des chaussures trop pointues ou trop hautes sont le plus souvent à l’origine des afflictions au niveau du membre inférieur, plus précisément, le talon. Dans la vie courante, il est toujours conseillé de se chausser d’une manière toujours appropriée.

Les experts ont affirmé qu’il faut prioriser les semelles dotées de coussinets et éviter, dans la mesure du possible, les semelles les plus dures. La présence des coussinets dans les semelles réduit les chocs trop violents lors d’une chute.

L’obésité ou le surpoids

C’est le premier responsable des douleurs au talon. De ce fait, ce sont les personnes ayant un poids en superflu qui sont les plus concernés par ce phénomène pathologique.

Il est à noter que la surcharge pondérale augmente inévitablement la pression plantaire. Par conséquent, les articulations du pied supportent le poids du corps, ce qui provoque une douleur aiguë.

La maladie de Sever

C’est ce que les professionnels appellent ostéochondrite du pied. Ce phénomène est plus courant chez les adolescents. La maladie de Sever correspond le plus souvent à une anomalie liée à la croissance du cartilage et de l’os qui entourent la structure du pied.

La compression des nerfs

La sensation étrange d’avoir des décharges électriques au niveau des pieds est aussi considérée comme responsable de la douleur au talon.

Lors d’une consultation médicale auprès d’une clinique, le praticien traitant procède le plus souvent à une pratique de l’électromyogramme pour identifier les causes réelles de l’affliction.

Une rupture du tendon

La douleur apparaît en arrière du talon. L’éruption de cette douleur peut être due à une activité physique trop brutale ou une mauvaise technique de port de chaussure mal adaptée.

Pour les personnes les plus assujetties à un problème de ce genre, les médecins leur prescrivent des médicaments comme la cortisone ou les antibiotiques.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (245 notes, une moyenne de : 3,82 sur 5)