Les patineurs vont plus vite lorsqu’ils replient les bras : Explications

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé

On a peut-être déjà remarqué que les patineurs jouent avec leur bras pour régler leur vitesse. Ce ne sont pas des faits à visée artistique. Cela permet en réalité de régler leur note.

Pourquoi les patineurs vont-ils plus vite lorsqu’ils replient les bras ?

Généralité sur le patinage

Le patinage est une discipline qui demande une certaine connaissance et une bonne maîtrise de toutes les techniques essentielles. Alors, on doit lui accorder une attention assez distinctive afin de favoriser le perfectionnement de manières et de techniques ainsi que la répression du style. De ce fait, la position occupe une place importante. En effet, chaque partie du corps doit être prise en considération. Il faut avoir les bras détendus et la partie supérieure du corps doit se pencher en avant avec les genoux délicatement pliés.

Les techniques de base

Les épaules et les bras doivent être simultanément en mouvement avec les jambes en prenant une altitude cadrée, facilitant une productivité optimale. Le niveau de rampe du torse dépend essentiellement de la dissection du patineur tout en tenant compte de son physique. D’une manière générale, il doit accéder à une ligne en se penchant un peu vers l’avant des hanches pour simplifier l’élan sans pour autant contrarier la recherche de l’équilibre.

Les patineurs doivent avoir des hanches particulièrement souples du fait qu’ils doivent exercer une certaine importance de force sur la propulsion. De même, le fléchissement des genoux doit être maintenu, sauf lors de l’impulsion, notamment quand le patin doit quitter le sol afin d’entamer une autre foulée. C’est une courbure qui dresse le patineur à garder son équilibre tout en favorisant le déplacement et qui simplifie la reprise ainsi que le freinage. La stabilité est maintenue en ayant la masse du corps entier à la charge du patin qui se remue jusqu’à ce que l’autre puisse se poser au sol. D’ailleurs, l’action du patin doit être effectuée de manière rapide et ce, à proximité du sol.

L’importance du pliage de bras

Les patineurs se mettent sur la glace afin de réaliser des représentations artistiques et véhiculer ainsi des gestes harmonieux aux gens qui les regardent. En repliant leur bras, on peut discerner qu’ils vont plus vite. En fait, on appelle cela de la puissance cinétique. C’est une énergie venant de l’action engendrée par rapport à un mécanisme de coordonnées qu’on appelle référentiel. De cette manière, quand ils replient leurs bras, le poids en mobilité qu’il évoque augmente ainsi que la puissance cinétique. C’est ce qui permet aux patineurs d’aller plus rapidement.

En convertissant la disposition de ses bras, le pratiquant modifie également ce qu’on désigne le moment d’inertie. Plus ce dernier est minime, plus la rapidité de circulation augmente. Le poids du patineur est divisé autour de sa base de rotation allant de sa tête jusqu’à ses pieds. Bien que le sujet soit articulé, la charge va être distribuée à travers des distances assez importantes, en partant de cette base.