Comment faire baisser les gamma-GT dans son sang

Par Caroline 
 4 minutes
Santé
Illustration. Des médicaments.

Illustration. Des médicaments. pixabay

Si lors d’une prise de sang, votre taux de gamma-GT est supérieur à la norme, ce n’est pas une fatalité. Nous vous expliquons que faire pour baisser le taux de gamma-GT dans le sang pour rester en bonne santé.

Quel est le taux de gamma-GT normal ?

C’est lors d’une prise de sang que l’on peut vérifier le taux de Gamma-glutamyl-transpeptidases (plus communément appelé gamma-GT). Pour un homme, le taux normal de gamma-GT se situe en dessous de 45 UI/ litre et pour la femme ce taux ne doit pas dépasser les 35 UI/ litre. Cette enzyme d’origine hépatique permet de transférer les acides aminés à travers les membranes cellulaires.

Bien que sans symptômes apparents, un taux trop important de gamma-GT dans le sang peut être à l’origine d’un mauvais état de santé et provoquer des complications. Les causes les plus communes d’un taux de gamma-GT élevé sont; l’alcoolisme chronique, les maladies du foie, la prise de certains médicaments ou encore l’obésité. Nous vous indiquons ce qu’il faut faire pour réduire et réguler le taux de gamma-GT dans le sang pour conserver une bonne condition médicale.

Quel est le taux de gamma-GT d'un alcoolique ? Comment le faire baisser ?

Si le taux élevé de gamma-GT est dû à une consommation excessive et/ou chronique de boissons alcoolisées, il est fermement recommandé d’arrêter toute consommation de ce genre – faire la fête sans alcool est tout à fait possible ! -. Il faudra veiller cependant à ce que le sevrage se fasse sous la supervision d’un médecin.

Notez qu’à partir du moment où le patient cesse de boire de l’alcool, le taux de gamma-GT commence à baisser dans les 48 heures. Dans les cas les plus sévères, le taux se régule en plusieurs mois.

La prise de sang de gamma GT pour dépister l’alcoolisme chronique ne semble cependant fiable qu’à 75 %, la norme étant assez variable, selon le sexe de l'individu, et les Gamma GT pouvant être augmentés par d'autres facteurs comme la prise d'un médicament, de maladie hépatiques…

Combien de temps pour faire baisser les gamma-GT ?

S'il faut 2 à 3 semaines d’alcoolisation excessive pour que le taux s’élève au dessus de valeurs de référence des laboratoires, pour constater une diminution franche de leur taux, il faudra attendre 25 jours après la dernière consommation. Une baisse de moitié devrait alors avoir eu lieu.

Faire baisser les gamma-GT en 5 jours (ou un peu plus)

Outre le régime sans alcool et la suppression (ou le remplacement) de certains médicaments, il faut savoir qu'une consommation régulière et importante de légumes verts et frais participe à faire diminuer le taux de gamma GT. À l’inverse, il conviendra aussi d'éviter les aliments trop riches, trop salés ou trop gras. La viande rouge et les pâtisseries sont notamment tout à fait déconseillées. C'est un régime qui peut s'avérer assez contraignant mais qui ne devrait pas durer très longtemps. Patience, et persévérance.

Prendre soin de son foie pour réguler les gamma-GT

L’enzyme étant d’origine hépatique, il est important d’agir à la source, c’est-à-dire de consommer une alimentation plus saine qui aidera le foie à mieux fonctionner. Pour cela, il est vivement conseillé de manger des fruits et légumes frais ainsi que de boire des tisanes détoxifiantes à base de pissenlit, de chardon-marie ou encore de boldo.

Afin d’aider à l’élimination régulière des déchets, veillez également à consommer suffisamment d’eau, soit au moins 1,5 litre par jour. En respectant une bonne hygiène alimentaire, le taux des gamma-GT se régulera naturellement. De plus, une alimentation plus saine favorisera la perte de poids chez les personnes luttant contre l’obésité.

Retrouvez une alimentation saine, régulière et équilibrée, cela devrait aider. Et c'est tout votre corps qui vous dira merci. Si rien ne change, n'hésitez pas à consulter, lui seul pourra déterminer une éventuelle autre cause.

Eviter certains médicaments

Il a été démontré que certains composés de médicaments favorisent l’augmentation du taux de gamma-GT dans le sang. C’est notamment le cas de certains anti-inflammatoires, antipyrétiques, antidépresseurs, hypnotiques, antiépileptiques et contraceptifs à base d’œstrogènes.

Consultez votre médecin pour établir le traitement qui vous conviendra afin de faire baisser le niveau de gamma-GT dans le sang. Évoquez alors bien tous les médicaments que vous avez pu prendre et surtout ceux que vous prenez actuellement. Nous rappelons que l’automédication, même pour les petits maux apparemment sans gravité, est extrêmement déconseillée par le corps médical.