Sécheresse intime, quelques conseils

Par Falimalala 
 3 minutes
Santé
Couple

CoupleMabelAmber/Pixabay

Environ 1 femme sur 5 connait des problèmes de sècheresse intime, et cela peut arriver à cause de la ménopause, mais pour d’autres raisons également. Cela peut être source d’inconfort, et même de douleurs, pendant les rapports. Comment y remédier ?

Comment soigner la sécheresse intime ?

Les experts s’accordent à dire que la sécheresse intime est causée par un déséquilibre hormonal, quand le taux d’œstrogènes est trop faible, mais aussi par une irritation des tissus.

Mais elle peut également être causée par un manque de stimulation sexuelle, de préliminaires ou à un niveau de stress ou d’anxiété trop élevé.

Trouver ce qui en est la cause

  • Si le problème est dû à un faible taux d’œstrogènes, seul un professionnel de la santé pourra le déceler et vous prescrire le traitement adéquat.
  • Certains médicaments peuvent être source de la sécheresse vaginale, en particulier ceux pour le rhume, pour l’asthme ou pour les allergies, comme les antihistaminiques, qui ont un effet asséchant sur l’organisme.
  • Dans certains cas, les produits chimiques contenus dans les produits d’hygiène, les savons, crèmes ou parfums peuvent causer des problèmes, car ils contiennent des agents irritants.
  • Le stress et l’anxiété sont également des facteurs pouvant influer sur le désir sexuel et ainsi entraîner une sécheresse vaginale et une difficulté à lubrifier de manière naturelle.
  • L’âge est également un facteur à prendre en compte, car les femmes approchant de la ménopause ou en préménopause sont susceptibles de souffrir de sécheresse intime.
  • Enfin, la dernière cause pourrait être une stimulation insuffisante, une baisse de libido ou des problèmes d’ordre sexuel avec le partenaire.

Traiter la sécheresse intime

  • Par une thérapie d’œstrogènes : Pour les femmes dont la sécheresse vaginale est liée à un faible taux d’œstrogènes, seule une thérapie prescrite par un professionnel de la santé est envisageable. Elle peut se faire par voie orale, par le biais d’un patch ou encore par des inserts. Il est à noter également que les aliments naturellement riches en œstrogène sont les grains de sésame, les abricots, les oranges, les fraises, les pêches, les carottes, le kale, le céleri, les lentilles, les pois, les pois chiches, les olives et l’huile d’olive.
  • S’hydrater convenablement et avoir un régime alimentaire sain : boire de l’eau, et non pas des boissons sucrées et manger sainement pour un organisme en bonne santé et suffisamment hydraté.
    – Faire attention à la teneur en produits chimiques des produits de beauté et d’hygiène utilisés, notamment en ce qui concerne les colorants, les parfums et les allergènes.
  • Exercer son corps de manière régulière, pour assurer sa bonne oxygénation et pour un regain d’énergie.
  • Stimuler les organes sexuels. La lubrification peut vous prendre un peu plus de temps, faites-vous plaisir, ou demandez à votre partenaire de participer, prenez votre temps et relaxez-vous autant que possible.
  • Ne pas hésiter à utiliser des produits lubrifiants dans un premier temps. Il est cependant à noter que si vous utilisez des préservatifs, le seul type de lubrifiants qui soit compatible avec le latex est celui à base de silicone.