Tumeur au cerveau, comment la déceler ?

Par Falimalala 
 4 minutes
Santé
Soutien pour le cancer

Soutien pour le cancerMaialisa/Pixabay

La tumeur au cerveau est une masse ou une croissance de cellules qui s’avère être anormales dans votre cerveau.

Apparition des tumeurs cérébrales

De nombreux types de tumeurs cérébrales existent.

Types de tumeur

Certaines tumeurs cérébrales sont non cancéreuses (bénignes) et certaines tumeurs cérébrales sont cancéreuses (malignes). En voici les principaux types :

Névrome acoustique
Astrocytome
Métastases cérébrales
Carcinome du plexus choroïde
Craniopharyngiome
Tumeurs embryonnaires
Ependymome
Glioblastome
Gliome
Médulloblastome
Méningiome
Oligodendrogliome
Tumeurs cérébrales pédiatriques
Tumeurs hypophysaires

Le développement d’une tumeur cérébrale

Les tumeurs cérébrales débutent dans votre cerveau (tumeurs cérébrales primaires), ou le cancer peut commencer dans d’autres parties de votre corps et se propager jusqu’à votre cerveau (tumeurs cérébrales secondaires ou métastatiques). La vitesse à laquelle une tumeur cérébrale se développe peut varier considérablement. Le taux de croissance ainsi que l’emplacement d’une tumeur cérébrale déterminent comment cela affectera la fonction de votre système nerveux.

Causes et symptômes d’une tumeur cérébrale

Plusieurs éléments accompagnent la formation d’une tumeur cérébrale.

Causes

Les tumeurs cérébrales primaires ont leur origine dans le cerveau ou dans des tissus proches, comme dans les membranes couvrant le cerveau, les nerfs du crâne, l’hypophyse ou encore la glande pinéale. Elles commencent lorsque les cellules normales acquièrent des erreurs (mutations) dans leur ADN. Ces mutations permettent aux cellules de croître et de se diviser à des taux accrus et de continuer à vivre lorsque des cellules saines meurent. Le résultat est une masse de cellules anormales qui forme une tumeur.
Les tumeurs cérébrales secondaires surviennent le plus souvent chez les personnes ayant des antécédents de cancer. Mais dans de rares cas, une tumeur cérébrale métastatique peut être le premier signe de cancer (Cancer du sein, Cancer du côlon, Cancer du rein, Cancer du poumon, Mélanome) qui s’est développé autre part dans votre corps. Chez les adultes, les tumeurs cérébrales secondaires sont beaucoup plus fréquentes que les tumeurs cérébrales primaires.

Facteurs de risque

Chez la plupart des personnes atteintes de tumeurs cérébrales primaires, la cause de la tumeur n’est pas claire. Mais les médecins ont identifié certains facteurs qui peuvent augmenter votre risque de tumeur cérébrale. Les facteurs de risque comprennent : l’exposition aux radiations et les antécédents familiaux de tumeurs cérébrales. Les personnes qui ont été exposées à un type de rayonnement appelé rayonnement ionisant ont un risque accru de tumeur cérébrale. Des exemples de rayonnements ionisants comprennent la radiothérapie utilisée pour traiter le cancer et l’exposition aux rayonnements provoquée par les bombes atomiques. Une petite partie des tumeurs cérébrales survient chez les personnes ayant des antécédents familiaux de tumeurs cérébrales ou des antécédents familiaux de syndromes génétiques qui augmentent le risque de tumeurs cérébrales.

Symptômes

Les signes et les symptômes d’une tumeur cérébrale varient largement et dépendent de la taille de la tumeur, de son emplacement et de sa vitesse de croissance. Les signes généraux et les symptômes causés par les tumeurs cérébrales peuvent inclure : une nouvelle apparition ou modification du schéma des maux de tête, des maux de tête qui deviennent progressivement plus fréquents et plus graves, des nausées ou vomissements inexpliqués, des problèmes de vision (vision floue, double vision ou perte de vision périphérique), une perte graduelle de sensation ou de mouvement dans un bras ou une jambe, une difficulté avec l’équilibre et l’élocution, une confusion dans les affaires de tous les jours, des changements de personnalité ou de comportement, des convulsions et des problèmes d’audition.