Le patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est quoi ?

Par Falimalala,  publié le 8 avril 2018 à 18h00, modifié le 19 octobre 2018 à 10h33.
 3 minutes

Tech

Le patrimoine de l’humanité, ou patrimoine mondial de l’UNESCO, est une liste d’endroits et de traditions déclarée comme d’intérêt pour le genre humain. Un effort de conservation est mis en place pour que les générations futures puissent les voir.

Qu’est-ce-que le patrimoine mondial de l’UNESCO ?

L’UNESCO, ou Organisation des Nations Unies pour l‘Éducation, la Science et la Culture, est une institution de l’ONU.

Elle a établi une liste de sites et de coutumes à travers le monde, revêtant une importance historique, culturelle, scientifique ou d’intérêt pour l’humanité, et pouvant nécessiter des mesures de protection et de préservation. Parmi ce patrimoine, on retrouve le patrimoine culturel, le patrimoine naturel et le patrimoine immatériel.

Patrimoine naturel

Les critères de sélection sont : un caractère esthétique ou de beauté, des phénomènes naturels, une représentation des stages majeurs de l’histoire de la Terre, un témoignage des développements écologiques ou biologiques et la présence d’habitats naturels pour la diversité biologique.

Parmi ces sites naturels classés par l’UNESCO, les plus proéminents sont la chaine de montagnes Altai, le parc Maloti-Drakensberg au Lesotho et en Afrique du Sud, le parc de Rocky Mountains au Canada, le territoire de la Laponie, le parc des Everglades aux États-Unis, le parc du Grand Canyon aux États-Unis, la réserve naturelle de Surinam Central ou encore les îles du Galapagos en Équateur.

Patrimoine culturel

Les sites de ce patrimoine : présentent une pièce maîtresse du génie humain et revêtent une importance culturelle ; un échange de valeurs humaines, des développements en termes d’architecture, d’art, de technologie, d’architecture ou de planification urbaine ; témoignent de la tradition culturelle ou d’une civilisation passée ou existante ; sont des exemples impactant d’un type de construction, d’architecture ou de technologie ayant profondément marqué l’histoire de l’humanité ; sont des exemples frappants d’une installation humaine, de l’utilisation de la terre ou de la mer, est représentatif d’une culture ou de l’interaction humaine sur l’environnement ; sont directement ou indirectement associés avec des évènements ou des traditions, des idées, des croyances ou encore avec des travaux littéraires ou artistiques remarquables.

Parmi ces sites culturels, les plus proéminents sont le Mont St-Michel en France, la Cathédrale Notre Dame de Paris, les Chateaux de la Loire, le site archéologique de Carthage en Tunisie, le site archéologique de Chavin et la ville de Cuzco au Pérou ou encore l’île sacrée d’Okinoshima au Japon.

Le patrimoine immatériel

C’est l’humain qui est utilisé comme instrument exécutif de ce patrimoine. Il s’agit des rites et des cultures, des rituels qui se passent le plus souvent d’une génération à une autre. Elles sont entrées dans le patrimoine de l’UNESCO car il s’agit de pratiques et de coutumes considérées comme indispensables à la compréhension de l’humanité et à la célébration de sa diversité.

On y retrouve par exemple l’Urtin Duu qui sont des chants traditionnels et populaires mongols, les Meddahs, ces conteurs public de Turquie, l’art du pizzaïolo italien, le théâtre Nôgaku japonais, la gastronomie française, la fabrication et la musique des orgues allemands, ou encore le savoir-faire de la céramique traditionnelle de Horezu en Roumanie parmi tant d’autres.

Cette astuce à obtenu 3,36/5 à partir de 305 notes. Votre note : 1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles