Piratage : que faire pour s’en protéger ? Les bonnes pratiques

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Clavier d'ordinateur

Clavier d'ordinateur1588877/Pixabay

Vous avez peur pour la sécurité de vos comptes personnels et professionnels ? Vous avez bien raison, personne n’est à l’abri du piratage. Pour éviter le vol de vos données, rien ne vaut quelques bonnes précautions.

Piratage, kezako ?

Toute personne peut être victime du piratage informatique. À cause de la place qu’a prise la technologie dans notre vie, toutes les grandes opérations du quotidien se font sur Internet. Règlements bancaires, achats… Tout se fait en quelques clics.

De nombreuses personnes mal intentionnées en profitent donc pour voler des données personnelles et professionnelles, voire de l’argent. En quelques minutes, vos comptes risquent donc d’être vidés et vos informations personnelles utilisées à mauvais escient. Le mieux pour éviter cela, c’est de reconnaître les différentes formes de piratage ainsi que les techniques pour s’en protéger.

Comment reconnaître les différentes techniques de piratage ?

Les pirates emploient différentes manières pour voler vos données personnelles ou pour détruire vos sites. Le plus souvent, ils utilisent :

Le phishing

Très utilisée, cette technique recourt à des e-mails fictifs. Les pirates se font passer pour des institutions bancaires ou publiques et demandent aux internautes de leur fournir des données personnelles grâce à des e-mails à l’aspect officiel.

Ils peuvent également leur demander de s’inscrire sur un site fictif depuis lequel ils peuvent amasser de nombreuses informations en toute impunité.

Les réseaux Wi-Fi

Lorsque vous vous connectez à un réseau public, vous donnez aux pirates un libre accès à vos données personnelles. Cela est dû au fait que le Wi-Fi d’un établissement public n’est pas sécurisé. Il est donc très facile pour un hacker de le pirater et de collecter toutes les informations concernant les personnes qui les utilisent.

Les virus

Cette technique est très courante. Grâce à un e-mail d’apparence anodine, les pirates vous envoient un logiciel malveillant (le cheval de Troie est l’exemple le plus courant). Les virus infectent alors votre système et ouvre une porte aux intrus.

Sans que vous le sachiez, ils auront accès à diverses informations comme vos coordonnées bancaires. Ils peuvent également obtenir les mots de passe de tous les comptes Internet que vous utilisez.

Des mesures à prendre

Le piratage n’est pas un fait à prendre à la légère. La sécurisation de son ordinateur et de ses données personnelles doit être réalisée le plus souvent possible et il est conseillé de vérifier ponctuellement son système. Pour se prémunir du piratage, il faut recourir aux antivirus et aux logiciels de protection. Ces derniers repèrent les virus et autres fichiers malveillants et les détruisent avant qu’il n’infecte votre ordinateur.

Vous pouvez aussi vous montrer vigilant face aux tentatives de phishing. En lisant attentivement vos mails et en relevant ceux qui présentent des fautes d’orthographe ou des irrégularités, vous éviterez de vous inscrire sur des sites malveillants.

Enfin, il faudra penser à choisir des mots de passe compliqués. Évitez d’utiliser des informations personnelles (date de naissance, nom de famille…) ou des codes prévisibles (1234, azerty…). Optez pour des mots de passe compliqués et assez longs pour dérouter les pirates et évitez de vous connecter à un Wi-Fi public.