X recherches Google à éviter

Par Falimalala 
 3 minutes
Tech
Ordi, google

Ordi, google377053/Pixabay

Si Google peut fournir tout ce que vous demandez, il arrive parfois qu’il vous joue aussi de mauvais tours. Eh oui, il existe certains termes qu’il vaut mieux éviter d’insérer sur ce moteur de recherche.

Quels sont les mots-clés à éviter ?

Avant tout, tout comme les autres moteurs de recherche, Google est une plate-forme pourvue de toute une ambiguïté. En effet, s’il s’agit d’un outil qui favorise les recherches instructives et constructives, il peut en même temps proposer d’autres résultats incongrus qui résultent parfois d’une erreur de saisie malheureuse. Certains mots-clés sont ainsi à éviter, ils pourraient vous conduire à des images horribles, des résultats de recherche surprenants, etc. Voici une panoplie de termes qu’il vous est déconseillé de taper sur Google.

Cancer

Il s’agit d’un terme au sujet duquel moins vous en savez, mieux vous vous portez, physiquement comme moralement dans la mesure où le cancer est une maladie qui revêt plusieurs formes, donc de nombreux symptômes différents. Cependant, il peut être question de symptômes très banals pouvant signifier une pathologie différente et moins grave. À vrai dire, vous pouvez avoir des nausées et des vomissements, des vertiges, et, mais cela ne signifie en aucun cas que vous êtes atteint par le cancer. Ce qui peut alors vous amener à imaginer le pire et vous faire paniquer en permanence.

Tes symptômes

Ce terme peut vous conduire à l’erreur à tout moment dès lors que vous l’introduisez sur l’onglet de recherche. Effectivement, en tapant le terme « tes symptômes » vous cherchez sûrement une solution pour résoudre votre problème de santé. Vu que la majorité des plates-formes, soi-disant une référence dans le secteur de la santé, ne bénéficient pas de l’aval ou l’accréditation des médecins. Raison pour laquelle il vaut mieux ne pas chercher sur « docteur Google » vos propres symptômes.

Krokodil

Si vous pensez que c’est une simple faute d’orthographe du terme crocodile, détrompez-vous. Ne vous aventuriez surtout pas à insérer ce mot sur Google à moins que vous souhaitiez voir des images et des résultats très affreux. Le terme krokodil fait référence à une sorte de drogue très violente apparue au début des années 2000 en Russie. Constitué par un mélange homogène entre la cocaïne et l’héroïne, l’effet de cette drogue est la décomposition intégrale des chairs humaines jusqu’à l’os. Cela dit, afin de ne pas courir le risque de trouver l’image d’un homme ou d’une femme en pleine décomposition, ne pensez jamais à taper « krokodil » sur votre moteur de recherche Google.

Les renseignements criminels

Pour une simple curiosité, vous êtes amené à taper des tas de questions du genre « comment faire exploser une bombe », « comment concevoir de l’héroïne ou des amphétamines », etc. Sachez désormais que ce type de recherche est contrôlé en permanence par les services de renseignements criminels ou les services antidrogues. En tapant ces mots sur Google, il est fort probable que votre adresse IP soit filtrée et enregistrée sur les bases de données des services en question. Ainsi, pour ne pas être considéré comme un éventuel terroriste, dealer ou autre, évitez à tout prix d’insérer ces genres de mots criminels sur cette plate-forme.